1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-058.jpg
LES ALLEMANDS SONT RESTES GRANDS AMATEURS DE PENDULES0 viewsCinquième année. — N° 66. Le Numéro: 25 centimes. DIMANCHE 28 février 1915.

LE MIROIR

PUBLICATION HEBDOMADAIRE, 18, Rue d'Enghien, PARIS
LE MIROIR paie n'importe quel prix les documents photographiques relatifs à la guerre, présentant un intérêt particulier.

Les pillard demeurent surtout fidèles à nos pendules dont ils avaient fait une rafle si importante en 1870.
Ce portrait d’un colonel d’artillerie dans sa tranchée devant Soissons, montre bien que l’exemple vient de haut.
guerre-1914-1918-annee-1915-059-a.jpg
PETITS FAITS D’ACTUALITÉ AUTOUR DE LA GUERRE0 viewsEN ROUTE POUR ATHÈNES, LE GÉNÉRAL PAU PASSE À MARSEILLE

UNE AMUSANTE AFFICHE ANGLAISE

L’ANNIVERSAIRE DE GUILLAUME II CÉLEBRÉ EN FRANCE À NEUFCHÂTEL
guerre-1914-1918-annee-1915-059-b.jpg
EN ROUTE POUR ATHÈNES, LE GÉNÉRAL PAU PASSE À MARSEILLE0 viewsLe général Pau, se rendant en Russie par la Grèce, a été chaleureusement acclamé en s’embarquant à Marseille.
Le voici, en civil, à sa sortie de la gare.
guerre-1914-1918-annee-1915-059-c.jpg
UNE AMUSANTE AFFICHE ANGLAISE0 viewsVoici une affiche à succès : "Il y a encore une place pour vous, voulez-vous la prendre ? "

voir l’affiche en couleur
guerre-1914-1918-annee-1915-059-d-1.jpg
L’ANNIVERSAIRE DE GUILLAUME II CÉLEBRÉ EN FRANCE À NEUFCHÂTEL0 viewsCette photo, prise sur la place de l’église à Neufchâtel, près de Laon, montre une phase de la cérémonie qui a eu lieu dans cette localité à l’occasion du Kaiser.
Elle présente un intérêt documentaire, car la fête n’aura jamais de lendemain.
guerre-1914-1918-annee-1915-059-d.jpg
L’ANNIVERSAIRE DE GUILLAUME II CÉLEBRÉ EN FRANCE À NEUFCHÂTEL0 viewsCette photo, prise sur la place de l’église à Neufchâtel, près de Laon, montre une phase de la cérémonie qui a eu lieu dans cette localité à l’occasion du Kaiser.
Elle présente un intérêt documentaire, car la fête n’aura jamais de lendemain.
guerre-1914-1918-annee-1915-059.jpg
PETITS FAITS D’ACTUALITÉ AUTOUR DE LA GUERRE0 viewsEN ROUTE POUR ATHÈNES, LE GÉNÉRAL PAU PASSE À MARSEILLE

UNE AMUSANTE AFFICHE ANGLAISE

L’ANNIVERSAIRE DE GUILLAUME II CÉLEBRÉ EN FRANCE À NEUFCHÂTEL

guerre-1914-1918-annee-1915-060-a.jpg
ILS TIRENT COURAMMENT SUR LES AMBULANCIERS0 views
LE NAVIRE-HÔPITAL ANGLAIS "ASTURIAS" QU’UN SOUS-MARIN TENTA DE TORPILLER EN RADE DU HAVRE

FERME-AMBULANCE BOMBARDÉE SCIEMMENT PAR L’ENNEMI ENTRE BERRY-AU-BAC ET PONTAVERT

UNE AUTOMOBILE DE LA CROIX ROUGE ANGLAISE À FURNES
guerre-1914-1918-annee-1915-060-b.jpg
LE NAVIRE-HÔPITAL ANGLAIS "ASTURIAS" QU’UN SOUS-MARIN TENTA DE TORPILLER EN RADE DU HAVRE0 viewsL’un des plus lâches attentats commis par les sou-marins allemands est celui dont faillit être victime le navire-hôpital n°2 "Asturias" devant le Havre.
Ce vapeur de 12.00 tonnes transportait, en effet, des blessés, et il était impossible de se méprendre sur son rôle.
guerre-1914-1918-annee-1915-060-c.jpg
FERME-AMBULANCE BOMBARDÉE SCIEMMENT PAR L’ENNEMI ENTRE BERRY-AU-BAC ET PONTAVERT0 viewsCette photographie prise sous les obus constitue une incontestable preuve de la mauvaise foi allemande.
Le drapeau de la Croix-Rouge flotte sur le toit, parfaitement visible.
L’ennemi a pourtant bombardé et incendié l’ambulance.
On distingue l’éclatement d’un obus.
guerre-1914-1918-annee-1915-060-d.jpg
UNE AUTOMOBILE DE LA CROIX ROUGE ANGLAISE SUR LAQUELLE ILS ONT FAIT FEU À FURNES0 viewsPendant le bombardement de Furnes, les Allemands n’ont pas hésité à tirer sur cette automobile, tuant le conducteur et achevant les blessés qu’elle transportait.
Bien d’autres faits analogues ont été cités, et on pourrait, d’ailleurs, multiplier les exemples à l’infini.
guerre-1914-1918-annee-1915-060-e.jpg
ILS TIRENT COURAMMENT SUR LES AMBULANCIERS0 views
LE NAVIRE-HÔPITAL ANGLAIS "ASTURIAS" QU’UN SOUS-MARIN TENTA DE TORPILLER EN RADE DU HAVRE

FERME-AMBULANCE BOMBARDÉE SCIEMMENT PAR L’ENNEMI ENTRE BERRY-AU-BAC ET PONTAVERT

UNE AUTOMOBILE DE LA CROIX ROUGE ANGLAISE À FURNES
138 files on 12 page(s) 7