1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-074-a.jpg
LE BARDE BRETON THÉODORE BOTRELCHANTE POUR LES SOLDATS SUR LE FRONT0 views
LE MIROIR - Dimanche 7 mars 1915

N’ayant pu s’engager dans les rangs des combattants, le populaire auteur de "La Paimpolaise", parcourt les tranchées et cantonnements, apportant à tous le réconfort de ses refrains patriotiques et de son enthousiasme communicatif.
guerre-1914-1918-annee-1915-074.jpg
LE BARDE BRETON THÉODORE BOTRELCHANTE POUR LES SOLDATS SUR LE FRONT0 viewsCinquième année. — N° 67. Le Numéro: 25 centimes. DIMANCHE 7 mars 1915.

LE MIROIR

N’ayant pu s’engager dans les rangs des combattants, le populaire auteur de "La Paimpolaise", parcourt les tranchées et cantonnements, apportant à tous le réconfort de ses refrains patriotiques et de son enthousiasme communicatif.
guerre-1914-1918-annee-1915-075-a.jpg
PETITS FAITS D’ACTUALITÉ AUTOUR DE LA GUERRE0 views
LE POTEAU INDICATEUR DE TRAUBACH-LE-BAS

UN DEPÔT DE CANNES POUR LE BLÉSSES ALLEMANDS

LA CANTINE DES ÉLÈVES DU CONSERVATOIRE À L’HEURE DU DÉJEUNER
guerre-1914-1918-annee-1915-075-b.jpg
LE POTEAU INDICATEUR DE TRAUBACH-LE-BAS0 viewsÀ Traubach-le-Bas , nos soldats n’ont eu qu’à retourner la plaque indicatrice pour retrouver celle, en français, qui servait avant 1870.
guerre-1914-1918-annee-1915-075-c.jpg
UN DÉPÔT DE CANNES POUR LE BLESSÉS ALLEMANDS0 viewsÀ Berlin des dépôts de cannes et de béquilles, dus à la générosité du public, ont été constitués à l’usage des blessés convalescents.
guerre-1914-1918-annee-1915-075-d.jpg
LA CANTINE DES ÉLÈVES DU CONSERVATOIRE À L’HEURE DU DÉJEUNER0 viewsUne cantine, de tarif modeste, devait ouvrir ses portes, au Conservatoire.
La guerre survint, mais Mlle Lucienne Bréval veillait.
Elle assure quotidiennement cinquante repas. Personne ne sait qui s'acquitte ou non.
Et l'artiste déjeune chaque jour avec ses "invités".
guerre-1914-1918-annee-1915-075.jpg
PETITS FAITS D’ACTUALITÉ AUTOUR DE LA GUERRE0 views
LE POTEAU INDICATEUR DE TRAUBACH-LE-BAS

UN DEPÔT DE CANNES POUR LE BLÉSSES ALLEMANDS

LA CANTINE DES ÉLÈVES DU CONSERVATOIRE À L’HEURE DU DÉJEUNER
guerre-1914-1918-annee-1915-076-a.jpg
UN PETIT-FILS D’ABD-EL-KADER DANS NOS RANGS 0 views
REMISE DE LA CROIX D'OFFICIER DE LA LÉGION D'HONNEUR AU CAPITAINE DE SPAHIS KALED

LE CAPITAINE KALED PHOTOGRAPHIÉ SUR UNE PLAGE DES FLANDRES AVEC UN GÉNÉRAL BELGE
guerre-1914-1918-annee-1915-076-b.jpg
REMISE DE LA CROIX D'OFFICIER DE LA LÉGION D'HONNEUR AU CAPITAINE DE SPAHIS KALED 0 viewsParmi tant d'informations fantaisistes lancées par les journaux allemands, il en est une qui vaut au moins d'être démentie.
C'est celle qui représentait le petit-fils de l'émir Abd-El-Kader comme ayant soulevé contre nous les populations du Maroc.

LIRE LE TEXTE EN PDF

guerre-1914-1918-annee-1915-076-c.jpg
LE CAPITAINE KALED PHOTOGRAPHIÉ SUR UNE PLAGE DES FLANDRES AVEC UN GÉNÉRAL BELGE0 viewsLe capitaine Kaled a repris du service au début de la guerre apportant ainsi à la France une preuve nouvelle du loyalisme de la grande famille l'émir Abd-el-Kader et,
des musulmans d'Algérie en général sur lesquels il exerce, personnellement, une haute influence.

LIRE LE TEXTE EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-076.jpg
UN PETIT-FILS D’ABD-EL-KADER DANS NOS RANGS 0 views
REMISE DE LA CROIX D'OFFICIER DE LA LÉGION D'HONNEUR AU CAPITAINE DE SPAHIS KALED

LE CAPITAINE KALED PHOTOGRAPHIÉ SUR UNE PLAGE DES FLANDRES AVEC UN GÉNÉRAL BELGE
guerre-1914-1918-annee-1915-078-a.jpg
LES PERTES DE L’ARMÉE ALLEMANDE SONT ÉNORMES0 views
ALLEMANDS RESTÉS SUR LE TERRAIN À PINTHEVILLE

UNE COMPAGNIE DÉCIMÉE PAR NOTRE ARTILLERIE

CADAVRES ABANDONNÉS PAR LES ALLEMANDS DANS UNE TRANCHÉE INONDÉE
246 files on 21 page(s) 1