1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-078-b.jpg
ALLEMANDS RESTÉS SUR LE TERRAIN À PINTHEVILLE0 viewsÀ l'heure actuelle, l'armée allemande a perdu environ deux millions d'hommes.
Sur les deux fronts, chacune de ses furieuses attaques, en rangs serrés, lui a coûté de lourds sacrifices.
Sur certains champs de bataille les cadavres sont si nombreux qu'ils se touchent.
guerre-1914-1918-annee-1915-078-c.jpg
UNE COMPAGNIE DÉCIMÉE PAR NOTRE ARTILLERIE 0 viewsDe leur propre aveu, les Allemands ne peuvent tenir sous le feu de notre artillerie.
Voici, entre tant d'autres, un exemple des résultats obtenus par nos obus. Une compagnie a été presque entièrement décimée par le tir des 75.
Les morts sont tombés côte à côte.
guerre-1914-1918-annee-1915-078-d.jpg
CADAVRES ABANDONNÉS PAR LES ALLEMANDS DANS UNE TRANCHÉE INONDÉE 0 viewsBien souvent l'ennemi a négligé d'ensevelir ses morts; fréquemment aussi il n'a pu y parvenir et nous avons dû nous charger de cette funèbre besogne.
La plupart des régiments ont dû renouveler tout leur effectif.
On cite surtout le 15e bavarois qui, en août et septembre, perdit 3,250 hommes, le 99e où, en trois mois, sont tombée 3,000 hommes, le 171e qui,
dans la même période, a laissé 60 officiers et 2,560 hommes sur le terrain.
Dans la seule bataille de l'Yser, le 205e a eu 2,400 hommes blessés ou morts.
guerre-1914-1918-annee-1915-078.jpg
LES PERTES DE L’ARMÉE ALLEMANDE SONT ÉNORMES0 views
ALLEMANDS RESTÉS SUR LE TERRAIN À PINTHEVILLE

UNE COMPAGNIE DÉCIMÉE PAR NOTRE ARTILLERIE

CADAVRES ABANDONNÉS PAR LES ALLEMANDS DANS UNE TRANCHÉE INONDÉE
guerre-1914-1918-annee-1915-079.jpg
CURIEUX EFFET D'UN OBUS DANS L'ÉGLISE D'OOSKERKE - Tombant de son piédestal écroulé la statue est restée debout dans les ruines 0 viewsLa liste des édifices artistiques et historiques détruits par les Allemands s'allonge sans cesse et,
l'on ne saurait estimer, même approximativement, la valeur totale des chefs-d'œuvre qu'ils ont anéantis a jamais.
La très belle église d'Ooskerke, dans les Flandres, a subi, elle aussi, les effets du bombardement.
Un hasard étrange a voulu que, jetée à bas de son piédestal par l'explosion d'un obus, cette statue soit tombée debout, au milieu des ruines, telle qu'on la voit sur cette photographie.
guerre-1914-1918-annee-1915-080-a.jpg
LA PROPRIÉTÉ DU Gal LYAUTEY DÉTRUITE A CREVIC 0 views
UN COIN DE CE QUI FUT LE GRAND SALON

CE QUI RESTE DE LA CHEMINÉE DU GRAND SALON

LA MAISON D'HABITATION COMPLÈTEMENT EN RUINES, VUE DU JARDIN


guerre-1914-1918-annee-1915-080-b.jpg
UN COIN DE CE QUI FUT LE GRAND SALON 0 viewsComme à Sampigny où ils s'acharnèrent sur la maison de M. Poincaré, les artilleurs allemands ont pris plaisir à bombarder, à Crevic, la propriété du général Lyautey. Ils y ont mis le feu à l'aide d'obus incendiaires et les murs restent seuls debout.
guerre-1914-1918-annee-1915-080-c.jpg
CE QUI RESTE DE LA CHEMINÉE DU GRAND SALON 0 viewsToitures, planches, tout s'est effondré dans les flammes.
Dans le grand salon où la neige recouvre les décombres, subsiste seule, à demi démolie d'ailleurs,
l'une de ces vieilles cheminées familiales où l'on se presse en hiver autour d'un bon feu de bois.
guerre-1914-1918-annee-1915-080-d.jpg
LA MAISON D'HABITATION COMPLÈTEMENT EN RUINES. VUE DU JARDIN 0 viewsCrevic est, dans la Meurthe-et-Moselle et tout près de Lunéville, une paisible petite localité de 922 habitants.
Le Gal Lyautey, représentant de la France auprès du sultan du Maroc, y possède une agréable propriété qui est le château du pays.
Elle l'était du moins, car les obus allemands n'ont laissé de cette riante maison de campagne que des murs branlants et noircis.
Bien renseignés comme toujours, les artilleurs savaient sur quel but ils pointaient
leurs pièces et ils n'ont pas ménagé leurs munitions.
guerre-1914-1918-annee-1915-080.jpg
LA PROPRIÉTÉ DU Gal LYAUTEY DÉTRUITE A CREVIC 0 views
UN COIN DE CE QUI FUT LE GRAND SALON

CE QUI RESTE DE LA CHEMINÉE DU GRAND SALON

LA MAISON D'HABITATION COMPLÈTEMENT EN RUINES, VUE DU JARDIN
guerre-1914-1918-annee-1915-081-a.jpg
BALLES EXPLOSIVES ET BOMBES QUI N'EXPLOSENT PAS 0 views
TROIS ASPECTS DE LA MÊME BOMBE ALLEMANDE

DEUX BALLES SOUDÉES

CARTOUCHES TRAVERSÉES PAR UNE BALLE

CARTOUCHES ALLEMANDES

BALLE ORDINAIRE, BALLES EXPLOSIVES

BOMBE INCENDIAIRE ALLEMANDE, ENTIÈRE ET DÉMONTÉE

BALLES DÉFORMÉES
guerre-1914-1918-annee-1915-081-b.jpg
TROIS ASPECTS DE LA MÊME BOMBE ALLEMANDE 0 viewsCet engin, qu'une poignée permet de jeter facilement, est employé par les aviateurs ennemis pour bombarder nos villes.
Ses effets ne sont pas très redoutables et même il n'explose pas toujours.
246 files on 21 page(s) 2