1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-097-c-1.jpg
LE MORTIER DE 305 MONTÉ SUR SON AFFUT ET PRÊT À TIRER 0 viewsEn aucun cas, la pièce ne saurait tirer montée sur roues.
Rendue à destination, elle est enlevée au moyen d'une grue, introduite dans le manchon et fixée aux deux freins.
L'affût qui supporte le tout est une plate-forme orientable dans tous les sens.
Notre photographie a été prise en Pologne, alors que les armées austro-allemandes s'apprêtaient à bombarder Varsovie où elles croyaient bien entrer.
On voit au premier plan, à gauche, le chariot sur lequel sont apportés les projectiles.
guerre-1914-1918-annee-1915-097-c.jpg
LE MORTIER DE 305 MONTÉ SUR SON AFFUT ET PRÊT À TIRER 0 viewsEn aucun cas, la pièce ne saurait tirer montée sur roues.
Rendue à destination, elle est enlevée au moyen d'une grue, introduite dans le manchon et fixée aux deux freins.
L'affût qui supporte le tout est une plate-forme orientable dans tous les sens.
Notre photographie a été prise en Pologne, alors que les armées austro-allemandes s'apprêtaient à bombarder Varsovie où elles croyaient bien entrer.
On voit au premier plan, à gauche, le chariot sur lequel sont apportés les projectiles.
guerre-1914-1918-annee-1915-097.jpg
LE MORTIER DE 305 AUTRICHIEN EN CAMPAGNE 0 views
LE CONVOI D'UN MORTIER DE SIÈGE AUTRICHIEN SUR UNE ROUTE EN GALICIE

LE MORTIER DE 305 MONTÉ SUR SON AFFUT ET PRÊT À TIRER
guerre-1914-1918-annee-1915-098-a.jpg
NOS SOLDATS NE VONT BIENTÔT PLUS PATAUGER 0 views
SOLDATS REVENANT DES TRANCHÉES INONDÉES

"BOUEUX" MILITAIRES DANS UN VILLAGE DU FRONT

CAISSON D'ARTILLERIE ENLISÉ

UN CAMION EMBOURBÉ SUR UNE ROUTE

LES TROUPIERS SONT CANTONNIERS À L'OCCASION

ROUTE MARÉCAGEUSE RECOUVERTE DE BRANCHAGES
guerre-1914-1918-annee-1915-098-b.jpg
SOLDATS REVENANT DES TRANCHÉES INONDÉES 0 viewsAu cours de la campagne d'hiver, les combattants ont beaucoup souffert de la boue, aussi voient-ils arriver le printemps avec joie.
guerre-1914-1918-annee-1915-098-c.jpg
"BOUEUX" MILITAIRES DANS UN VILLAGE DU FRONT 0 viewsPendant des mois il a fallu lutter contre la boue gluante qui couvrait
les routes d'une couche épaisse et les transformait en cloaques.
guerre-1914-1918-annee-1915-098-d.jpg
CAISSON D'ARTILLERIE ENLISÉ DANS UN CHAMP 0 viewsLa circulation des convois d'artillerie a été souvent rendue difficile par l'abondance des pluies.
Les voitures enfonçaient jusqu'aux moyeux.
guerre-1914-1918-annee-1915-098-e.jpg
UN CAMION EMBOURBÉ SUR UNE ROUTE 0 viewsSur les chemins défoncés par le passage de l'artillerie, les lourdes
voitures de ravitaillement ont fréquemment connu la panne.
guerre-1914-1918-annee-1915-098-f.jpg
LES TROUPIERS SONT CANTONNIERS À L'OCCASION 0 viewsLes routes ont tellement souffert qu'il faut les réparer continuellement.
C'est à quoi nos soldats s'emploient avec bonne humeur.
guerre-1914-1918-annee-1915-098-g.jpg
ROUTE MARÉCAGEUSE RECOUVERTE DE BRANCHAGES 0 viewsFaute de pouvoir empierrer les chemins, on les couvre d'une litière
de branchages qui est plus difficilement noyée par la boue.
guerre-1914-1918-annee-1915-098.jpg
NOS SOLDATS NE VONT BIENTÔT PLUS PATAUGER 0 views
SOLDATS REVENANT DES TRANCHÉES INONDÉES

"BOUEUX" MILITAIRES DANS UN VILLAGE DU FRONT

CAISSON D'ARTILLERIE ENLISÉ

UN CAMION EMBOURBÉ SUR UNE ROUTE

LES TROUPIERS SONT CANTONNIERS À L'OCCASION

ROUTE MARÉCAGEUSE RECOUVERTE DE BRANCHAGES
guerre-1914-1918-annee-1915-099.jpg
LA MAISON DU PASSEUR AVANT ET APRÈS LE COMBAT DU 5 DÉCEMBRE OU ELLE A ÉTÉ PRISE PAR LES ZOUAVES0 views
(Dessins d' après nature du peintre belge L. Huygens.)
246 files on 21 page(s) 7