1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-142-e.jpg
Paysans fusillés à Dannevoux - Tombe d'un soldat prisonnier assassiné 0 viewsCes infortunés paysans, prétendue francs-tireurs, ont été fusillés en août à Dannevoux, près de Sedan.
Notre troisième photo représente la tombe du marsouin Aubineau assassiné à Luxembourg le 24 août.
Un blessé demandant à boire, un soldat allemand cracha dans le verre qu'on lui tendait.
Révolté, Aubineau souffleta le misérable qui, lâche jusqu'au bout, le transperça d'un coup de baïonnette.
Les Luxembourgeois ont élevé au petit soldat la tombe que l'on voit ici au cimetière de Hollerich.
guerre-1914-1918-annee-1915-142.jpg
CRIMES ALLEMANDS DU DÉBUT DE LA GUERRE 0 views
PAYSANS FUSILLÉ À DANNEVOUX

LA TOMBE DU MARSOUIN AUBINEAU À (HOLLERICH) LUXEMBOURG
guerre-1914-1918-annee-1915-143-a.jpg
LE MIROIR ouvre le concours de photographies de guerre0 views
LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-144-a.jpg
MMES POINCARÉ ET TITTONI VISITENT LES BLESSÉS 0 views
Mme TITTONI, FEMME DE L'AMBASSADEUR D'ITALIE, APPORTE DES DANS LES HÔPITAUX BELGES

À BAR-LE-DUC, Mme POINCARÉ PREND CONGÉ DU GÉNÉRAL MIGNON, MÉDECIN INSPECTEUR DE LA 3e ARMÉE
guerre-1914-1918-annee-1915-144-b.jpg
Mme TITTONI, FEMME DE L'AMBASSADEUR D'ITALIE, APPORTE DES DANS LES HÔPITAUX BELGES0 viewsMadame Tittoni circule en France et en Belgique pour l' "Œuvre du soldat blessé ou malade"
", s’enquérant de ce qui manque dans les hôpitaux pour l’y faire parvenir rapidement.

guerre-1914-1918-annee-1915-144-c.jpg
À BAR-LE-DUC, Mme POINCARÉ PREND CONGÉ DU GÉNÉRAL MIGNON, MÉDECIN INSPECTEUR DE LA 3e ARMÉE 0 viewsMme Poincaré s'est prodiguée depuis le début de la guerre, pour venir en aide aux réfugiés et aux soldats blessés.
Elle va souvent loin de Paris visiter les hôpitaux, et notre photographie a été prise à Bar-le-Duc au cours d'un de ses plus récents voyages.
Cette charité bien française est égalée par celle de beaucoup de vaillantes étrangères amies de la France.

guerre-1914-1918-annee-1915-144.jpg
MMES POINCARÉ ET TITTONI VISITENT LES BLESSÉS 0 views
Mme TITTONI, FEMME DE L'AMBASSADEUR D'ITALIE, APPORTE DES DANS LES HÔPITAUX BELGES

À BAR-LE-DUC, Mme POINCARÉ PREND CONGÉ DU GÉNÉRAL MIGNON, MÉDECIN INSPECTEUR DE LA 3e ARMÉE
guerre-1914-1918-annee-1915-145-a.jpg
NOS TRANCHÉES DE PREMIÈRE LIGNE EN CHAMPAGNE - Instantanés pris en avant de Beauséjour et de Mesnil-les-Hurlus0 views
Une tranchées au moment ou éclatait une marmite allemande

Un point récemment conquis par nos troupes

L'église de Mesnil-les-Hurlus

Les ruines de Mesnil-les-Hurlus
guerre-1914-1918-annee-1915-145-b.jpg
un boyau serpentant dans la plaine et conduisant à des tranchées de première ligne0 views
guerre-1914-1918-annee-1915-145-c.jpg
Photo prise dans ces tranchées au moment ou éclatait une marmite allemande0 views
guerre-1914-1918-annee-1915-145-d.jpg
Un point récemment conquis par nos troupes0 views
Près de la sapinière, on voit des cadavres allemands.
guerre-1914-1918-annee-1915-145-e.jpg
Une tranchée que notre avance a placée en seconde ligne0 viewsLes petits bois, à gauche, sont occupés par nous ; au loin, on voit les tranchées ennemies.
379 files on 32 page(s) 2