1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-157-c.jpg
LA MAISON DE LA JOCONDE BORDÉE PAR UNE TRANCHÉE DE PREMIÈRE LIGNE AU BORD DE L'YSER 0 viewsL'habitation de la vieille femme se trouve tout à fait en première ligne, en face de Dixmude.
La proximité de l'ennemi n'effraie pas le moins du monde cette vaillante Belge.
Alerte, gaie, très amusante, elle est heureuse de rendre service aux soldats qui ont une véritable affection pour elle.
Veuve et mère de quatre fils qui circulent comme bateliers sur les canaux de Belgique, la Joconde ne parle que le flamand.

TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-157.jpg
UNE FEMME HÉROÏQUE : LA "JOCONDE" DE L'YSER 0 viewsElle s'appelle Mieke Debeuf, mais les soldats belges l'ont surnommée la "Joconde".
Lorsque les premiers projectiles allemands mirent sa maison en péril, on voulut l'envoyer en arrière.
Elle s'y refusa bravement.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-159.jpg
Photographie de Saint-Mihiel, prise en aéroplane militaire, au milieu des éclatements de shrapnells allemands.0 views
guerre-1914-1918-annee-1915-160.jpg
Le fort du camp des Romains devant Saint-Mihiel 0 viewsLes points blancs visibles sur le sol sont des traces d’obus.
guerre-1914-1918-annee-1915-161-a.jpg
NOUS AVONS DES PRISONNIERS JUSQU'AU DAHOMEY 0 views
UN CAPTIF DE MARQUE: LE GOUVERNEUR DU TOGO

ALLEMANDS TRAVAILLANT À L'ÉCOLE LAÏQUE D'ABOMEY

PRISONNIERS CONSTRUISANT LA ROUTE D'ABOMEY À CANDY, SOUS LA GARDE DE DAHOMÉENS
guerre-1914-1918-annee-1915-161-b.jpg
UN CAPTIF DE MARQUE: LE GOUVERNEUR DU TOGO 0 viewsDès le début de la guerre, des forces anglo-françaises ont enlevé à l’Allemagne sa colonie du Togo.
Prisonnier, le gouverneur von Dehring a été amené au Dahomey.
Le voici arrivant à Porto-Novo, suivi de M. Sasias, gouverneur intérimaire du Dahomey.
guerre-1914-1918-annee-1915-161-c.jpg
ALLEMANDS TRAVAILLANT À L'ÉCOLE LAÏQUE D'ABOMEY0 viewsTous les fonctionnaires et tous les colons du Togo sont prisonniers.
Ceux que nous gardons au Dahomey fournissent une main d'œuvre employée utilement.
Cette photo en montre quelques-uns construisant une terrasse à l'école laïque d'Abomey.
guerre-1914-1918-annee-1915-161-d.jpg
PRISONNIERS CONSTRUISANT LA ROUTE D'ABOMEY À CANDY, SOUS LA GARDE DE DAHOMÉENS 0 viewsTrès bien traités et ne cachant du reste pas la satisfaction qu'ils éprouvent d'éviter les horreurs de la guerre, les Allemands du Togo travaillent sans rechigner.
Pourtant leur orgueil s'accommode mal de la surveillance qu'exercent sur eux nos tirailleurs dahoméens, d'autant plus mal que si l'Allemagne avait triomphé, ces braves noirs fussent devenus des sujets du kaiser, le Dahomey devant être rattaché au Togoland.
Non seulement ce rêve ne sera pas réalisé, mais le Cameroun, sera conquis lui aussi.
guerre-1914-1918-annee-1915-161.jpg
NOUS AVONS DES PRISONNIERS JUSQU'AU DAHOMEY 0 viewsUN CAPTIF DE MARQUE: LE GOUVERNEUR DU TOGO

ALLEMANDS TRAVAILLANT À L'ÉCOLE LAÏQUE D'ABOMEY

PRISONNIERS CONSTRUISANT LA ROUTE D'ABOMEY À CANDY, SOUS LA GARDE DE DAHOMÉENS
guerre-1914-1918-annee-1915-162.jpg
UN "BOYAU" D'ACCÈS JALONNÉ DE CADAVRES - Des têtes, des bras, des jambes d'Allemands sortent des remparts de terre 0 viewsC'est, en première ligne, une tranchée tout récemment prise à l'ennemi.
Des assauts irrésistibles suivi de vaines contre-attaques se sont livrés là avant que ne fût définitivement consolidé le terrain conquis,
et de nombreux morts gisent dans la tranchée, dans les "boyaux" et alentour.
Aux flancs des talus, bouleversés par les obus et hâtivement réparés, des Allemands que l'on n'a pas eu le temps d'ensevelir, restent murés.
Nos soldats, insensibles désormais à ce spectacle, ne les regardent même plus.
guerre-1914-1918-annee-1915-163-b-1.jpg
LE Mal FRENCH AU GRAND QUARTIER GÉNÉRAL0 views
Le chef du corps expéditionnaire anglais s'apprête à remonter en automobile

Les chefs des armées alliées restent en relations étroites et agissent toujours de concert, l'ennemi s'en est aperçu plusieurs fois à ses dépens.
Tout récemment, lord Kitchener, ministre de la Guerre et le maréchal French se sont rencontrés avec M. Millerand et le Gal Joffre.


LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-163-b.jpg
LE Mal FRENCH AU GRAND QUARTIER GÉNÉRAL0 views
Le chef du corps expéditionnaire anglais s'apprête à remonter en automobile

Les chefs des armées alliées restent en relations étroites et agissent toujours de concert, l'ennemi s'en est aperçu plusieurs fois à ses dépens.
Tout récemment, lord Kitchener, ministre de la Guerre et le maréchal French se sont rencontrés avec M. Millerand et le Gal Joffre.


LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
379 files on 32 page(s) 7