1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-305.jpg
LA FRONTIÈRE DU TRENTIN DERRIÈRE NOS ALLIÉS 0 views
ROUTE DE BORMIO À STELVIO

LA FRONTIÈRE DEVANT STELVIO

PASSE DE STELVIO

VALLÉE DE L’ADIGE
guerre-1914-1918-annee-1915-306.jpg
UN CANON DONT LES SERVANTS SONT FIERS - La pièce "Suzanne" dans l'abri où elle est dissimulée depuis six mois 0 viewsOn s'attache à une machine comme à un être vivant, les servants de ce canon pourraient vous le dire, eux qui, depuis les premiers jours de janvier, vivent avec "Suzanne".
Pleins d'un orgueil légitime, ils racontent comment, depuis six mois,
la pièce qu'ils ont baptisée d'un nom aussi imprévu, échappe aux observateurs ennemis, bien qu'elle se taise rarement.
Défilée dans une anfractuosité de rocher, "Suzanne" que les aviateurs allemands ne sauraient apercevoir, continue à faire de la bonne besogne.
guerre-1914-1918-annee-1915-307-a.jpg
DES FEMMES QUI SE BATTENT EN VRAIS SOLDATS - Fathima la Marocaine et Mlle Cokovtseva, l’heroïne russe blessée et décorée0 views
FATHIMA LA MAROCAINE

Mlle COKOVTSEVA, L'HÉROÏNE RUSSE
guerre-1914-1918-annee-1915-307-b.jpg
DES FEMMES QUI SE BATTENT EN VRAIS SOLDATS 0 viewsFathima la Marocaine

Plusieurs femmes prennent une part active à la guerre. Le fait n'est pas nouveau ; déjà Mlle Iovanovitch, de Belgrade, avait fait le coup de feu en 1912. Fathima, la Marocaine, dont nous donnons ici le portrait, a suivi nos spahis depuis le début de la guerre, se battant courageusement comme un homme.
guerre-1914-1918-annee-1915-307-c.jpg
DES FEMMES QUI SE BATTENT EN VRAIS SOLDATS 0 viewsMlle Cokovtseva, l’heroïne russe blessée et décorée

Plusieurs femmes prennent une part active à la guerre. Le fait n'est pas nouveau ; déjà Mlle Iovanovitch, de Belgrade, avait fait le coup de feu en 1912.
De même Mlle Cokovtseva a fait preuve, dans l'armée russe, d'une admirable bravoure. Blessée deux fois, elle a reçu la médaille de St-Georges.
La voici dans un hôpital avec des camarades blessés.
guerre-1914-1918-annee-1915-307-d.jpg
DES FEMMES QUI SE BATTENT EN VRAIS SOLDATS - Fathima la Marocaine et Mlle Cokovtseva, l’heroïne russe blessée et décorée 0 viewsPlusieurs femmes prennent une part active à la guerre.
Le fait n'est pas nouveau ; déjà Mlle Iovanovitch, de Belgrade, avait fait le coup de feu en 1912.
Fathima, la Marocaine, dont nous donnons ici le portrait, a suivi nos spahis depuis le début de la guerre, se battant courageusement comme un homme.
De même Mlle Cokovtseva a fait preuve, dans l'armée russe, d'une admirable bravoure. Blessée deux fois, elle a reçu la médaille de St-Georges.
La voici dans un hôpital avec des camarades blessés.
guerre-1914-1918-annee-1915-307.jpg
DES FEMMES QUI SE BATTENT EN VRAIS SOLDATS - Fathima la Marocaine et Mlle Cokovtseva, l’heroïne russe blessée et décorée0 views
FATHIMA LA MAROCAINE

Mlle COKOVTSEVA, L'HÉROÏNE RUSSE
guerre-1914-1918-annee-1915-308-a.jpg
AUTOUR DES FURIEUX COMBATS LIVRÉS PAR LES TROUPES ALLIÉES DANS LA PRESQU’ÎLE DE GALLIPOLI 0 views
HYDROPLANE TURC DANS LE DÉTROIT

LA BAIE DE MOUDROS

VUE GÉNÉRALE DE SEDDUL-BAHR

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-308-b-1.jpg
AUTOUR DES FURIEUX COMBATS LIVRÉS PAR LES TROUPES ALLIÉES DANS LA PRESQU’ÎLE DE GALLIPOLI 0 views1° Hydroplane turc revenant d'une reconnaissance et remorqué dans le détroit

Un hydroplane turc se faisant remorquer pour regagner son port d'attache, au retour d'une reconnaissance effectuée au-dessus de la flotte anglaise dont il est allé reconnaître la position. Le pavillon du remorqueur et le croissant peint sur le gouvernail de l'hydravion sont nettement visibles.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-308-b.jpg
AUTOUR DES FURIEUX COMBATS LIVRÉS PAR LES TROUPES ALLIÉES DANS LA PRESQU’ÎLE DE GALLIPOLI 0 viewsHydroplane turc revenant d'une reconnaissance et remorqué dans le détroit

Un hydroplane turc se faisant remorquer pour regagner son port d'attache, au retour d'une reconnaissance effectuée au-dessus de la flotte anglaise dont il est allé reconnaître la position. Le pavillon du remorqueur et le croissant peint sur le gouvernail de l'hydravion sont nettement visibles.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-308-c-1.jpg
AUTOUR DES FURIEUX COMBATS LIVRÉS PAR LES TROUPES ALLIÉES DANS LA PRESQU’ÎLE DE GALLIPOLI 0 views2° La baie de Moudros vue du camp français

Un panorama de la baie de Moudros. base des alliés. On aperçoit, en rade, les transports qui ravitaillent nos troupes ainsi que des unités de combat et des dragueurs de mines.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-308-c.jpg
AUTOUR DES FURIEUX COMBATS LIVRÉS PAR LES TROUPES ALLIÉES DANS LA PRESQU’ÎLE DE GALLIPOLI 0 viewsLa baie de Moudros vue du camp français

Un panorama de la baie de Moudros. base des alliés. On aperçoit, en rade, les transports qui ravitaillent nos troupes ainsi que des unités de combat et des dragueurs de mines.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
180 files on 15 page(s) 10