1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-383.jpg
CHRISTS RENDUS PLUS SYMBOLIQUES PAR LES OBUS 0 viewsDes soldats allemands ayant jugé bon de planter devant leur tranchée une pancarte sur laquelle on pouvait lire: "Dieu est avec nous", nos soldats, avec leur esprit d'à-propos, y répondirent par une autre pancarte: "Non, vous l'avez tué à Reims" Ils auraient pu ajouter "et dans toutes les églises de Belgique et de France que purent atteindre vos obus".
Innombrables sont les Christs mutilés par les projectiles ennemis. Leurs blessures nouvelles n'ont fait que les rendre plus douloureux et plus symboliques.
guerre-1914-1918-annee-1915-384-a.jpg
CHAQUE CLASSE OFFRE AUX PETITS ALSACIENS L'OCCASION DE MANIFESTER LEUR ATTACHEMENT À LA FRANCE 0 viewsCombien elle eût ému Alphonse Daudet, dont "La dernière classe" reste l'une des pages les plus belles et les plus fortes, cette simple photographie prise il y a un mois dans une école d'Alsace. Sur le tableau noir où le vieux maître, la gorge serrée et les larmes aux yeux, traçait de sa plus belle écriture : "Vive la France".

TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-384-b-1.jpg
CHAQUE CLASSE OFFRE AUX PETITS ALSACIENS L'OCCASION DE MANIFESTER LEUR ATTACHEMENT À LA FRANCE 0 viewsCombien elle eût ému Alphonse Daudet, dont "La dernière classe" reste l'une des pages les plus belles et les plus fortes, cette simple photographie prise il y a un mois dans une école d'Alsace. Sur le tableau noir où le vieux maître, la gorge serrée et les larmes aux yeux, traçait de sa plus belle écriture : "Vive la France".

TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-384-b.jpg
CHAQUE CLASSE OFFRE AUX PETITS ALSACIENS L'OCCASION DE MANIFESTER LEUR ATTACHEMENT À LA FRANCE 0 viewsCombien elle eût ému Alphonse Daudet, dont "La dernière classe" reste l'une des pages les plus belles et les plus fortes, cette simple photographie prise il y a un mois dans une école d'Alsace. Sur le tableau noir où le vieux maître, la gorge serrée et les larmes aux yeux, traçait de sa plus belle écriture : "Vive la France".

TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-384-c.jpg
CHAQUE CLASSE OFFRE AUX PETITS ALSACIENS L'OCCASION DE MANIFESTER LEUR ATTACHEMENT À LA FRANCE 0 viewsCombien elle eût ému Alphonse Daudet, dont "La dernière classe" reste l'une des pages les plus belles et les plus fortes, cette simple photographie prise il y a un mois dans une école d'Alsace. Sur le tableau noir où le vieux maître, la gorge serrée et les larmes aux yeux, traçait de sa plus belle écriture : "Vive la France".

TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-384.jpg
CHAQUE CLASSE OFFRE AUX PETITS ALSACIENS L'OCCASION DE MANIFESTER LEUR ATTACHEMENT À LA FRANCE 0 viewsCombien elle eût ému Alphonse Daudet, dont "La dernière classe" reste l'une des pages les plus belles et les plus fortes, cette simple photographie prise il y a un mois dans une école d'Alsace. Sur le tableau noir où le vieux maître, la gorge serrée et les larmes aux yeux, traçait de sa plus belle écriture : "Vive la France".

TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-385-a.jpg
LE LIEUTENANT DE CAVALERIE GABRIELE D'ANNUNZIOPART POUR LE FRONT0 viewsLe célèbre poète d'Annunzio qui, par sa vibrante éloquence, contribua à rallier ses compatriotes sous le drapeau des
défenseurs de la liberté, est aujourd'hui lieutenant dans les lanciers de Novara.
guerre-1914-1918-annee-1915-385.jpg
LE LIEUTENANT DE CAVALERIE GABRIELE D'ANNUNZIOPART POUR LE FRONT0 viewsCinquième année. - N° 87. Le Numéro : 25 centimes. DIMANCHE 25 Juillet 1915

LE MIROIR

PUBLICATION HEBDOMADAIRE, 18, Rue d'Enghien, PARIS
Le MIROIR paie n'importe quel prix les documents photographiques relatifs à la guerre, présentant un intérêt particulier.

Le célèbre poète d'Annunzio qui, par sa vibrante éloquence, contribua à rallier ses compatriotes sous le drapeau des
défenseurs de la liberté, est aujourd'hui lieutenant dans les lanciers de Novara.
guerre-1914-1918-annee-1915-386-a.jpg
LE TRANSFERT DES CENDRES DE ROUGET DE LISLE0 viewsLe transfert des restes de l'auteur de "La Marseillaise a revêtu une inoubliable grandeur.
Voici le cercueil place de l'Étoile.
guerre-1914-1918-annee-1915-386-b.jpg
DANS LA COUR D'HONNEUR DES INVALIDES 0 viewsC'est aux Invalides que repose maintenant Rouget de Lisle .
Dans la cour d'honneur, M. Poincaré a prononcé un vibrant discours .
guerre-1914-1918-annee-1915-386-c.jpg
LE JOYEUX RETOUR DU MOBILISÉ ATTENDU 0 viewsLes mobilisés qui sont au front depuis six mois ont obtenu des permissions.
Leur arrivée a donné lieu à des scènes touchantes.
guerre-1914-1918-annee-1915-386-e.jpg
CEUX QU'ON N'EST PAS VENU CHERCHER À LA GARE 0 viewsCertains soldats, à l'arrivée, regardent avec envie l'accueil fait à leurs camarades.
Ceux-là gagnent de lointaines provinces.
321 files on 27 page(s) 16