1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-347-c.jpg
DANS LES VILLAGES DE LA TARGETTE ET DES RIETZ 0 viewsLa rue principale des Rietz vues par un trou d'obus

À la suite de violents combats qui s'y, sont livrés, il ne reste des deux villages que des ruines.
Cette photo, prise aux Rietz, a été faite par la brèche qu'ouvrit un obus dans une muraille.

guerre-1914-1918-annee-1915-347-d.jpg
DANS LES VILLAGES DE LA TARGETTE ET DES RIETZ 0 viewsLes villages de la Targette et des Rietz, distants d'un kilomètre à peine,
se trouvent sur la route d'Arras à Souchez, entre les ouvrages blancs et le Labyrinthe.
La prise de la Targette, effectuée le 9 juin, donna à notre infanterie, avant l'attaque de Neuville, la croisée des chemins Arras-Béthune et Mont-St-Eloi-Neuville.
À la suite de violents combats qui s'y, sont livrés, il ne reste des deux villages que des ruines.
La seconde photo, prise aux Rietz, a été faite par la brèche qu'ouvrit un obus.
guerre-1914-1918-annee-1915-347.jpg
DANS LES VILLAGES DE LA TARGETTE ET DES RIETZ 0 viewsLa rue principale de la Targette et celle des Rietz vues par un trou d'obus.

La rue principale de la Targette

La rue principale des Rietz vues par un trou d'obus
guerre-1914-1918-annee-1915-348.jpg
DEVANT LES CASERNES DE CHAUVONCOURT 0 viewsChauvoncourt se trouve à deux kilomètres de Saint-Mihiel.
Ses casernes seules donnent quelque importance à ce faubourg de 422 habts.
Vues de loin, telles qu'on les aperçoit sur notre photographie, elles paraissent intactes.
En réalité, il n'en reste que des ruines, l'ennemi les ayant fait sauter à la fin de l'an dernier.
Sur ce point du front, nos "marsouins", fidèles à leur réputation légendaire, ont fait preuve du plus magnifique héroïsme, écrivant là l'une des plus belles pages de leur histoire.
guerre-1914-1918-annee-1915-349.jpg
LES DOMMAGES CAUSÉS EN BELGIQUE PAR L'ENNEMI 0 viewsIl serait fort difficile d'évaluer exactement les dommages causés en Belgique par l'invasion, puisque, à côté des dégâts commis par les vandales,
il faudrait faire figurer l'estimation des vol, le tort causé au commerce, à l'industrie, et le prix de tant d'innocentes vies humaines.
Les chiffres que nous publions, et qui ne portent que sur les dommages matériels causés dans les principales villes, ont une éloquence suffisante.
Des forts de Liège aux ruines de Termonde, ils donnent au total 1.669.400.000 fr
guerre-1914-1918-annee-1915-350-a.jpg
LES AUMONIERS DE L'ARMÉE BELGE SUR LE FRONT 0 views
Un aumônier qui, depuis onze mois, partage la vie des soldats

Les derniers sacrements au mourant
guerre-1914-1918-annee-1915-350-b.jpg
LES AUMONIERS DE L'ARMÉE BELGE SUR LE FRONT 0 viewsJusqu'aux lignes avancées, les aumôniers assistent les combattants

Les Belges ont réussi récemment à jeter un bataillon sur la rive est de l'Yser et à s'organiser sur le terrain conquis.
Notre photo a été prise à cet endroit.
On y voit l'un de ces aumôniers qui, depuis onze mois, partagent la vie des soldats.
guerre-1914-1918-annee-1915-350-c-1.jpg
LES AUMONIERS DE L'ARMÉE BELGE SUR LE FRONT 0 viewsLes Belges ont réussi récemment à jeter un bataillon sur la rive est de l'Yser et à s'organiser sur le terrain conquis.

Cette photo fut prise dans un poste de secours, fixe une scène poignante:
Blessé grièvement en accomplissant une mission périlleuse, un petit soldat réclamait l'assistance d'un prêtre.
Celui-ci arriva juste à temps pour administrer les derniers sacrements au mourant.
guerre-1914-1918-annee-1915-350-c.jpg
LES AUMONIERS DE L'ARMÉE BELGE SUR LE FRONT 0 viewsLes Belges ont réussi récemment à jeter un bataillon sur la rive est de l'Yser et à s'organiser sur le terrain conquis.

Cette photo fut prise dans un poste de secours, fixe une scène poignante:
Blessé grièvement en accomplissant une mission périlleuse, un petit soldat réclamait l'assistance d'un prêtre.
Celui-ci arriva juste à temps pour administrer les derniers sacrements au mourant.
guerre-1914-1918-annee-1915-350-d.jpg
LES AUMONIERS DE L'ARMÉE BELGE SUR LE FRONT 0 viewsJusqu'aux lignes avancées, les aumôniers assistent les combattants

Les Belges ont réussi récemment à jeter un bataillon sur la rive est de l'Yser et à s'organiser sur le terrain conquis.
Notre première photo a été prise à cet endroit.
On y voit l'un de ces aumôniers qui, depuis onze mois, partagent la vie des soldats.
L'autre, faite dans un poste de secours, fixe une scène poignante:
Blessé grièvement en accomplissant une mission périlleuse, un petit soldat réclamait l'assistance d'un prêtre.
guerre-1914-1918-annee-1915-350.jpg
LES AUMONIERS DE L'ARMÉE BELGE SUR LE FRONT 0 views
Un aumônier qui, depuis onze mois, partage la vie des soldats

Les derniers sacrements au mourant
guerre-1914-1918-annee-1915-351-a.jpg
DES PRISONNIERS QUI S'ESTIMENT HEUREUX 0 views
Sous-officier indiquant les positions allemandes

Prisonniers de 15 et 16 ans
321 files on 27 page(s) 3