1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Miroir-1914-num-45-04_10_14-2-a.jpg
PRISES ALLEMANDES ET BUTIN FRANÇAIS 6 views
LE ROI DE BAVIÈRE CONTEMPLE UN CANON FRANÇAIS

CANONS ALLEMANDS À L'EXPOSITION DE LYON

LE PREMIER CHEVAL DE COSAQUE PRIS AUX RUSSES

CAISSONS ALLEMANDS À LYON
Miroir-1914-num-45-04_10_14-2-b.jpg
LE ROI DE BAVIÈRE CONTEMPLE UN CANON FRANÇAIS13 viewsNous avons réuni ici quelques photos prises en Allemagne et chez nous pour permettre de comparez les prises de l'ennemi et les nôtres.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-2-c.jpg
CANONS ALLEMANDS À L'EXPOSITION DE LYON12 viewsCinquante canons de 77 millimètres avec leurs caissons ont été alignés pour quelques jours à l'exposition de Lyon.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-2-d.jpg
LE PREMIER CHEVAL DE COSAQUE PRIS AUX RUSSES10 viewsVoici une incontestable victoire dont l'important n'échappera à personne.
Ce cheval a été promené dans les rues de Berlin.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-2-e.jpg
AÉROPLANE ET CAISSONS ALLEMANDS À LYON 9 viewsEn plus des cinquante canons, un aéroplane a été exposé devant le pavillon allemand à l'exposition de Lyon.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-2-f.jpg
SOLDATS FRANÇAIS ET BELGES PRISONNIERS14 viewsL'ennemi a fait peu de prisonniers car nos hommes ne se rendent pas facilement.
Cette photo a été prise en Bavière.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-2-g.jpg
AFFÛT DE GROS OBUSIER PRIS AUX ALLEMANDS11 viewsCinq affûts des fameux mortiers de siège ont été pris à l'ennemi avec un convoi de ravitaillement.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-3-a.jpg
COMMENT LES BELGES ONT RETROUVÉ TERMONDE3 views
UNE VUE A VOL D'OISEAU DE TERMONDE, DÉTRUITE PAR LES ALLEMANDS

UN PRÊTRE DE TERMONDE RENTRE DANS SON ÉGLISE SACCAGÉE PAR L'ENNEMI
Miroir-1914-num-45-04_10_14-3-b.jpg
UNE VUE A VOL D'OISEAU DE TERMONDE, DÉTRUITE PAR LES ALLEMANDS11 viewsTermonde qui a cruellement souffert du bombardement allemand a été reprise par les troupes belges le 18 septembre.
C'était une ville de 10.000 habitants, place forte sans grande importance sur la rive de l'Escaut.
Elle contenait dans ses églises et son musée de véritables trésors. Il n'en reste plus que quelques ruines chancelantes.
Cette photographie, prise du haut d'une tour, épargnée, involontairement, par les Allemands, montre d'une façon très caractéristique les ruines lamentable de la ville.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-3-c.jpg
UN PRÊTRE DE TERMONDE RENTRE DANS SON ÉGLISE SACCAGÉE PAR L'ENNEMI 18 viewsPartout où ils sont passés, en Belgique et en France, les Allemands semblent s'être attachés à détruire les églises, principalement quand elles offraient un intérêt historique et archéologique.
A côté de cathédrales universellement connues comme celles de Malines, de Louvain et de Reims, ils ont incendié de nombreuses petites églises présentant un caractère artistique.
A Termonde, ils ont mis le feu partout après avoir eu soin d'enlever les meilleurs tableaux, les tapisseries et les objets de prix.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-4-a.jpg
NOS MORTS NE S'EN VONT PAS DANS L'OUBLI4 views
FUNÉRAILLES D'UN BLESSÉ MORT EN ROUTE

UNE TOMBE SUR LE CHAMP DE BATAILLE

LES HONNEURS MILTAIRES SONT RENDUS AUX MORTS

DES COURONNES SONT DÉPOSÉES SUR LES TOMBES

Miroir-1914-num-45-04_10_14-4-b.jpg
FUNÉRAILLES D'UN BLESSÉ MORT EN ROUTE15 viewsAucune image ne symboliserait mieux la guerre que celle de ce prêtre mobilisé officiant avec une étole sur son uniforme de soldat.
73 files on 7 page(s) 4