1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Miroir-1914-num-45-04_10_14-4-c.jpg
UNE TOMBE SUR LE CHAMP DE BATAILLE12 viewsPour ceux qui meurent à l'ennemi, des tombes provisoires sont organisées avec une ingéniosité et un soin touchant.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-4-d.jpg
LES HONNEURS MILITAIRES SONT RENDUS AUX MORTS11 viewsLes blessées qui succombent dans les hôpitaux de Paris reçoivent les honneurs militaires en franchissant la barrière.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-4-e.jpg
DES COURONNES SONT DÉPOSÉES SUR LES TOMBES11 viewsAu cimetière de Pantin, où sont enterrés les soldats décédés à Paris, des femmes généreuses viennent orner les tombes.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-4-f.jpg
DEUX SOLDATS ANGLAIS REPOSENT SOUS LES FLEURS11 viewsLe pauvre "Tommy Atkins", mort loin de son pays, ne s'en est pas allé sans qu'on ait songé à fleurir sa dernière demeure.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-4-g.jpg
LES RANCŒURS S'OUBLIENT DEVANT LA MORT14 viewsPeut-on douter encore de notre loyauté quand on voit les tombes des Allemands fleuries comme les autres ?
Miroir-1914-num-45-04_10_14-5-a.jpg
LE GÉNIE FAIT SAUTER UN PONT SUR LA MARNE3 views
LE PONT A L'ÉTAT NORMAL, QUELQUES MINUTES AVANT L'EXPLOSION

VUE DU MÊME PONT, AU MOMENT PRÉCIS OU SE PRODUIT L'EXPLOSION

LE PONT, BRISÉ EN DEUX, IMMÉDIATEMENT APRÈS L'EXPLOSION
Miroir-1914-num-45-04_10_14-5-b.jpg
LE PONT A L'ÉTAT NORMAL, QUELQUES MINUTES AVANT L'EXPLOSION11 viewsBien que les documents concernant les préparatifs de la grande bataille de la Marne n'aient plus déjà qu'un intérêt rétrospectif, il n'est pas trop tard pour publier ceux-ci. Ils ont été pris à quelques minutes de différence. Voici d'abord le pont à l'état normal.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-5-c.jpg
VUE DU MÊME PONT, AU MOMENT PRÉCIS OU SE PRODUIT L'EXPLOSION10 viewsC'est à la 5è compagnie du 13è bataillon du 1er régiment du génie qu'incombait le soin de faire sauter le pont de fer représenté ici, pour retarder les Allemands au bord de la Marne.
Cette photo a été prise au moment où la charge de dynamite faisait explosion.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-5-d.jpg
LE PONT, BRISÉ EN DEUX, IMMÉDIATEMENT APRÈS L'EXPLOSION7 viewsAvec un bruit de tonnerre, le pont, soulevé et brisé par une formidable charge de dynamite, est tombé dans la rivière.
La fumée n'est pas encore complètement dissipée, mais on peut juger des effets de l'explosion.
Le pont est complètement inutilisable. Le but est atteint.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-6-a.jpg
QUELQUES-UNS DES HOMMES DONT ON PARLE5 views
LE GÉNÉRAL SMITH-DORRIEN

LE PRINCE PIERRE DE MONTÉNÉGRO

LE MAHARAJAH DE MYSORE

LE FELD-MARÉCHAL VON DER GOLTZ

LE GRAND DUC NICOLAS

LE GÉNÉRAL HOTZENDÖRF
Miroir-1914-num-45-04_10_14-6-b.jpg
LE GÉNÉRAL SMITH-DORRIEN8 viewsDans ses rapports des opérations anglaises en France,le général French
insiste particulièrement sur la valeur déployée par le général Horace Smith-Dorrien.





Miroir-1914-num-45-04_10_14-6-c.jpg
LE PRINCE PIERRE DE MONTÉNÉGRO7 viewsLe prince Pierre, neuvième enfant du roi Nicolas, âgé de vingt-cinq ans, commande les troupes monténégrines.
Il porte le titre de grand-voyé vode de Zachlumm.
73 files on 7 page(s) 5