1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-424-a.jpg
LES ÉTRANGES BARRICADES DES RUES DE NIEUPORT - Les malles restées dans les hôtels et les cabines de bains ont servi à barrer les rues 0 viewsLa petite ville belge de Nieuport, si animée habituellement à l'époque des bains de mer, offre l'aspect le plus désolé.
Ses fameuses halles sont très éprouvées et ses maisons en ruines.
Les rues, mises en état de défense depuis de longs mois, sont barrées par les barricades les plus imprévues.
Pour élever l'une d'elles, les soldats ont entassé, après les avoir remplis de sable, les malles et les sacs de voyage laissés dans les hôtels par les voyageurs.
Une autre a été faite avec des cabines de bains.
guerre-1914-1918-annee-1915-424-b.jpg
LES ÉTRANGES BARRICADES DES RUES DE NIEUPORT - Les malles restées dans les hôtels 0 viewsLa petite ville belge de Nieuport, si animée habituellement à l'époque des bains de mer, offre l'aspect le plus désolé.
Ses fameuses halles sont très éprouvées et ses maisons en ruines.
Les rues, mises en état de défense depuis de longs mois, sont barrées par les barricades les plus imprévues.
Pour élever l'une d'elles, les soldats ont entassé, après les avoir remplis de sable, les malles et les sacs de voyage laissés dans les hôtels par les voyageurs.
Une autre a été faite avec des cabines de bains.
guerre-1914-1918-annee-1915-424-c.jpg
LES ÉTRANGES BARRICADES DES RUES DE NIEUPORT - Les cabines de bains ont servi à barrer les rues 0 viewsLa petite ville belge de Nieuport, si animée habituellement à l'époque des bains de mer, offre l'aspect le plus désolé.
Ses fameuses halles sont très éprouvées et ses maisons en ruines.
Les rues, mises en état de défense depuis de longs mois, sont barrées par les barricades les plus imprévues.
Pour élever l'une d'elles, les soldats ont entassé, après les avoir remplis de sable, les malles et les sacs de voyage laissés dans les hôtels par les voyageurs.
Une autre a été faite avec des cabines de bains.
guerre-1914-1918-annee-1915-424-d.jpg
LES ÉTRANGES BARRICADES DES RUES DE NIEUPORT - Les malles restées dans les hôtels et les cabines de bains ont servi à barrer les rues 0 viewsLa petite ville belge de Nieuport, si animée habituellement à l'époque des bains de mer, offre l'aspect le plus désolé.
Ses fameuses halles sont très éprouvées et ses maisons en ruines.
Les rues, mises en état de défense depuis de longs mois, sont barrées par les barricades les plus imprévues.
Pour élever l'une d'elles, les soldats ont entassé, après les avoir remplis de sable, les malles et les sacs de voyage laissés dans les hôtels par les voyageurs.
Une autre a été faite avec des cabines de bains.
guerre-1914-1918-annee-1915-424.jpg
LES ÉTRANGES BARRICADES DES RUES DE NIEUPORT - Les malles restées dans les hôtels et les cabines de bains ont servi à barrer les rues 0 viewsLa petite ville belge de Nieuport, si animée habituellement à l'époque des bains de mer, offre l'aspect le plus désolé.
Ses fameuses halles sont très éprouvées et ses maisons en ruines.
Les rues, mises en état de défense depuis de longs mois, sont barrées par les barricades les plus imprévues.
Pour élever l'une d'elles, les soldats ont entassé, après les avoir remplis de sable, les malles et les sacs de voyage laissés dans les hôtels par les voyageurs.
Une autre a été faite avec des cabines de bains.
guerre-1914-1918-annee-1915-425.jpg
LES ARTILLEURS ITALIENS À L'ASSAUT DES SOMMETS - Pièce de 305 tirée à bras par 400 hommes, dans les montagnes devant Gorizia 0 viewsLes Italiens ont développé très activement leur offensive sur la rive gauche de l'Isonzo, s'assurant peu à peu la possession des hauteurs dominant Gorizia à l'ouest, la conquête de ce point d'appui étant fort utile pour leurs opérations à venir dans la plaine de Carniole.
Nos alliés ont fait preuve d'une belle énergie, élevant leur artillerie jusque sur les sommets.
Les pièces lourdes, comme celle que nous représentons, sont traînées par deux autos tracteurs que renforcent 400 hommes attelés à des cordes.
guerre-1914-1918-annee-1915-426-a.jpg
LE GÉNÉRALISSIME EN TERRITOIRE ALSACIEN - Le général Joffre offrant des souvenirs et le général Dubaildans une descente 0 viewsAu cours de son dernier voyage en Alsace, le général Joffre visita quelques points stratégiques.
C'est à dos de mulet qu'avec le général Dubail il gagna un observatoire.
Au retour, il offrit à son guide une pipe que le brave muletier montrera souvent avec orgueil.
On remarquera la croix de guerre du général sur l'autre photo, laquelle le représente donnant aussi une pipe au général commandant la division qui a enlevé le hameau de La Fontenelle.
En bas, le général Dubail dans une descente rapide.
guerre-1914-1918-annee-1915-426-b.jpg
LE GÉNÉRALISSIME EN TERRITOIRE ALSACIEN - Le général Joffre offrant des souvenirs 0 viewsAu cours de son dernier voyage en Alsace, le général Joffre visita quelques points stratégiques.
C'est à dos de mulet qu'avec le général Dubail il gagna un observatoire.
Au retour, il offrit à son guide une pipe que le brave muletier montrera souvent avec orgueil.
On remarquera la croix de guerre du général sur l'autre photo, laquelle le représente donnant aussi une pipe au général commandant la division qui a enlevé le hameau de La Fontenelle.
En bas, le général Dubail dans une descente rapide.
guerre-1914-1918-annee-1915-426-c.jpg
LE GÉNÉRALISSIME EN TERRITOIRE ALSACIEN - Le général Joffre offrant des souvenirs 0 viewsAu cours de son dernier voyage en Alsace, le général Joffre visita quelques points stratégiques.
C'est à dos de mulet qu'avec le général Dubail il gagna un observatoire.
Au retour, il offrit à son guide une pipe que le brave muletier montrera souvent avec orgueil.
On remarquera la croix de guerre du général sur l'autre photo, laquelle le représente donnant aussi une pipe au général commandant la division qui a enlevé le hameau de La Fontenelle.
En bas, le général Dubail dans une descente rapide.
guerre-1914-1918-annee-1915-426-d.jpg
LE GÉNÉRALISSIME EN TERRITOIRE ALSACIEN - Le général Dubaildans une descente 0 viewsAu cours de son dernier voyage en Alsace, le général Joffre visita quelques points stratégiques.
C'est à dos de mulet qu'avec le général Dubail il gagna un observatoire.
Au retour, il offrit à son guide une pipe que le brave muletier montrera souvent avec orgueil.
On remarquera la croix de guerre du général sur l'autre photo, laquelle le représente donnant aussi une pipe au général commandant la division qui a enlevé le hameau de La Fontenelle.
En bas, le général Dubail dans une descente rapide.
guerre-1914-1918-annee-1915-426-e.jpg
LE GÉNÉRALISSIME EN TERRITOIRE ALSACIEN - Le général Joffre offrant des souvenirs et le général Dubaildans une descente 0 viewsAu cours de son dernier voyage en Alsace, le général Joffre visita quelques points stratégiques.
C'est à dos de mulet qu'avec le général Dubail il gagna un observatoire.
Au retour, il offrit à son guide une pipe que le brave muletier montrera souvent avec orgueil.
On remarquera la croix de guerre du général sur l'autre photo, laquelle le représente donnant aussi une pipe au général commandant la division qui a enlevé le hameau de La Fontenelle.
En bas, le général Dubail dans une descente rapide.
guerre-1914-1918-annee-1915-426.jpg
LE GÉNÉRALISSIME EN TERRITOIRE ALSACIEN - Le général Joffre offrant des souvenirs et le général Dubaildans une descente 0 viewsAu cours de son dernier voyage en Alsace, le général Joffre visita quelques points stratégiques.
C'est à dos de mulet qu'avec le général Dubail il gagna un observatoire.
Au retour, il offrit à son guide une pipe que le brave muletier montrera souvent avec orgueil.
On remarquera la croix de guerre du général sur l'autre photo, laquelle le représente donnant aussi une pipe au général commandant la division qui a enlevé le hameau de La Fontenelle.
En bas, le général Dubail dans une descente rapide.
239 files on 20 page(s) 4