1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Miroir-1914-num-55-13_12_14-13-c.jpg
PÊCHER EST LA DISTRACTION FAVORITE DES BELGES - Soldats belges pêchant dans l’Yser en amont de Poperinghe10 viewsÉloignés des tranchées où ils ont mené une existence fiévreuse, coupée d’alertes incessantes et de combats,
les soldats que l’on ramène en arrière pour se reposer sont vite aux prises avec l’ennui.
La lecture des journaux qui leur parviennent de loin en loin, les parties de cartes, les longues causeries,
ne suffisent pas à les occuper, aussi la proximité d’une rivière poissonneuse est-elle une aubaine pour eux.
Outre la distraction que la pêche leur procure, elle présente l’avantage de changer l’ordinaire.
Miroir-1914-num-55-13_12_14-13-d.jpg
PÊCHER EST LA DISTRACTION FAVORITE DES BELGES - Soldats belges pêchant dans l’Yser en amont de Poperinghe6 viewsÉloignés des tranchées où ils ont mené une existence fiévreuse, coupée d’alertes incessantes et de combats,
les soldats que l’on ramène en arrière pour se reposer sont vite aux prises avec l’ennui.
La lecture des journaux qui leur parviennent de loin en loin, les parties de cartes, les longues causeries,
ne suffisent pas à les occuper, aussi la proximité d’une rivière poissonneuse est-elle une aubaine pour eux.
Outre la distraction que la pêche leur procure, elle présente l’avantage de changer l’ordinaire.
Miroir-1914-num-55-13_12_14-13-e.jpg
PÊCHER EST LA DISTRACTION FAVORITE DES BELGES - Soldats belges pêchant dans l’Yser en amont de Poperinghe8 viewsÉloignés des tranchées où ils ont mené une existence fiévreuse, coupée d’alertes incessantes et de combats,
les soldats que l’on ramène en arrière pour se reposer sont vite aux prises avec l’ennui.
La lecture des journaux qui leur parviennent de loin en loin, les parties de cartes, les longues causeries,
ne suffisent pas à les occuper, aussi la proximité d’une rivière poissonneuse est-elle une aubaine pour eux.
Outre la distraction que la pêche leur procure, elle présente l’avantage de changer l’ordinaire.
Miroir-1914-num-55-13_12_14-13-f.jpg
PÊCHER EST LA DISTRACTION FAVORITE DES BELGES - Soldats belges pêchant dans l’Yser en amont de Poperinghe5 viewsÉloignés des tranchées où ils ont mené une existence fiévreuse, coupée d’alertes incessantes et de combats,
les soldats que l’on ramène en arrière pour se reposer sont vite aux prises avec l’ennui.
La lecture des journaux qui leur parviennent de loin en loin, les parties de cartes, les longues causeries,
ne suffisent pas à les occuper, aussi la proximité d’une rivière poissonneuse est-elle une aubaine pour eux.
Outre la distraction que la pêche leur procure, elle présente l’avantage de changer l’ordinaire.
Miroir-1914-num-55-13_12_14-13-g.jpg
PÊCHER EST LA DISTRACTION FAVORITE DES BELGES - Soldats belges pêchant dans l’Yser en amont de Poperinghe14 viewsÉloignés des tranchées où ils ont mené une existence fiévreuse, coupée d’alertes incessantes et de combats,
les soldats que l’on ramène en arrière pour se reposer sont vite aux prises avec l’ennui.
La lecture des journaux qui leur parviennent de loin en loin, les parties de cartes, les longues causeries,
ne suffisent pas à les occuper, aussi la proximité d’une rivière poissonneuse est-elle une aubaine pour eux.
Outre la distraction que la pêche leur procure, elle présente l’avantage de changer l’ordinaire.
Miroir-1914-num-55-13_12_14-13.jpg
PÊCHER EST LA DISTRACTION FAVORITE DES BELGES - Soldats belges pêchant dans l’Yser en amont de Poperinghe9 viewsÉloignés des tranchées où ils ont mené une existence fiévreuse, coupée d’alertes incessantes et de combats,
les soldats que l’on ramène en arrière pour se reposer sont vite aux prises avec l’ennui.
La lecture des journaux qui leur parviennent de loin en loin, les parties de cartes, les longues causeries,
ne suffisent pas à les occuper, aussi la proximité d’une rivière poissonneuse est-elle une aubaine pour eux.
Outre la distraction que la pêche leur procure, elle présente l’avantage de changer l’ordinaire.
Miroir-1914-num-55-13_12_14-2-a.jpg
LA FILLE DU KAISER VISITE LES BLESSÉS À BERLIN12 viewsLa princesse La princesse Victoria-Louise, fille de Guillaume II, fait de fréquentes visites aux blessés auxquels elle distribue des cigarettes.
Miroir-1914-num-55-13_12_14-2-b.jpg
UN TENNIS QUI CACHAIT LES ASSISES D’UN MORTIER7 viewsOn a découvert en Belgique, que le cours de tennis d’un club allemand dissimulait une plate-forme solidement bétonnée.
Miroir-1914-num-55-13_12_14-2-c.jpg
LES PETITS BELGES NÉS EN EXIL DEPUIS LA GUERRE11 viewsL’importante colonie des réfugiés belges à Londres s’est augmentée de onze nouveau-nés qui sont l’objet de soins touchants.
Miroir-1914-num-55-13_12_14-2-d.jpg
UN TEMPLE ALLEMAND MIS SOUS SÉQUESTRE À PARIS6 viewsLe temple allemand de la rue Blanche a été récemment transformé en une maison de repos pour les blessés convalescents.
Miroir-1914-num-55-13_12_14-2-e.jpg
PAQUEBOTS ALLEMANDS EMBOUTEILLÉS À NEW-YORK7 viewsLes monstrueux navires de la "Hamburg American Linie", immobilisés par la guerre, ne peuvent quitter l’Amérique.
Miroir-1914-num-55-13_12_14-2-f.jpg
LE PAQUEBOT "ROCHAMBEAU" PRÊT À PARTIR6 viewsLes mers restant libres pour les alliés, les paquebots français assurent régulièrement le service entre l’Amérique et l’Europe.
243 files on 21 page(s) 8