1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


guerre-1914-1918-annee-1915-010-f.jpg
GÉNÉRAL POTIOREK EX-COMMANDANT DE L'ARMÉE DE BOSNIE8 views
guerre-1914-1918-annee-1915-010-g.jpg
COMTE BERCHTOLD EX-MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES9 views
guerre-1914-1918-annee-1915-010-h.jpg
GÉNÉRAL CONRAD DE HŒTZENDORF EX-CHEF D'ÉTAT-MAJOR GÉNÉRAL6 views
guerre-1914-1918-annee-1915-011-a.jpg
LA POPULATION DE SOISSONS SOUS LA MITRAILLE UNE PARTIE DES HABITANTS A QUITTÉ LA VILLE AU DÉBUT DU BOMBARDEMENT9 viewsTandis qu'un terrible duel d'artillerie se livrait autour de Crouy, de nombreux habitants de Soissons et des localités avoisinantes prenaient le train à Vierzy,
sur l'ordre de l'autorité militaire, et arrivaient à Paris.
Etant partis sans rien emporter, ils se trouvaient dans le dénuement.
Ils ont été aussitôt secourus par " L’œuvre des réfugiés belges et Français".
L’évêque, l’archiprêtre, le sous-préfet avaient également quitté la ville où, seuls, sont restés le commandant de la place
guerre-1914-1918-annee-1915-011-b.jpg
EN DÉPIT DE LA PLUIE D’OBUS BEAUCOUP DE FAMILLES SONT RESTÉES DANS LEURS CAVES7 viewsL’artillerie lourde allemande a tellement arrosé de mitraille la malheureuse cité, que, même dans les caves, les habitants ne se trouvaient pas toujours en sûreté.
Beaucoup pourtant, comme les Rémois, sont restés dans ces souterrains où leur parvenaient, à peine assourdi,
l’horrible fracas des bombes incendiaires tombant sur tous les quartiers et visant principalement la cathédrale.
Ces pauvres gens, malgré leurs vicissitudes, ont d’ailleurs gardé tout leur sang-froid et toute leur confiance.
guerre-1914-1918-annee-1915-013-a.jpg
HUSSARD TUÉ SUR LA VOIE FERRÉE AU COURS D’UNE RECONNAISSANCE15 viewsCertaines photographies offrent, comme celle-ci, des sujets de tableaux tous composés.
Le cavalier a été atteint tandis qu’il marchait devant son cheval, et l’animal reste immobile, frémissant d’inquiétude.
guerre-1914-1918-annee-1915-013.jpg
HUSSARD TUÉ SUR LA VOIE FERRÉE AU COURS D’UNE RECONNAISSANCE7 viewsCertaines photographies offrent, comme celle-ci, des sujets de tableaux tous composés.
Le cavalier a été atteint tandis qu’il marchait devant son cheval, et l’animal reste immobile, frémissant d’inquiétude.
guerre-1914-1918-annee-1915-014-a.jpg
PETITS FAITS D'ACTUALITÉS AUTOUR DE LA GUERRE6 views
UN CAMPEMENT AUSTRALIEN DEVANT LES PYRAMIDES

TROUPES COLONIALES PARTANT POUR LA FRANCE

L’ARMÉE DU SALUT AU CHEVET DES BLESSÉS

UN TURCO ENTERRÉ SUIVANT DES RITES MUSULMANS

LES MEMBRES DE LA MISSION ROUMAINE À PARIS

LES EFFETS D’UN SEUL OBUS SUR UNE ÉCURIE



guerre-1914-1918-annee-1915-014-b.jpg
UN CAMPEMENT AUSTRALIEN DEVANT LES PYRAMIDES7 viewsAu pied des pyramides qui, au cours des siècles, virent passer tant de guerriers, le contingent australien a établi un campement.
guerre-1914-1918-annee-1915-014-c.jpg
TROUPES COLONIALES PARTANT POUR LA FRANCE6 viewsL"’Amiral Olry" vient d’amener des troupes d’Indo-Chine.
Au départ, les marsouins
brandissaient des drapeaux japonais et français.
guerre-1914-1918-annee-1915-014-d.jpg
L’ARMÉE DU SALUT AU CHEVET DES BLESSÉS9 viewsL’Armée du Salut, toujours charitable, a délégué quelques-uns de ses membres pour soigner et encourager les blessés en France.
guerre-1914-1918-annee-1915-014-e.jpg
UN TURCO ENTERRÉ SUIVANT DES RITES MUSULMANS8 viewsUn tirailleur algérien, Ali Bouchacha, mort de ses blessures à l’annexe du Val-de-Grâce, a été enterré suivant les rites arabes.
100 files on 9 page(s) 3