1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents


Miroir-1914-num-48-25_10_14-13-d.jpg
LES VOLONTAIRES DE LA MARINE S’ENTRAÎNENT5 viewsTous les jours, méthodiquement et avec une grande rapidité, s’entraînent les recrues destinées à la marine de guerre.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-13-e.jpg
LA NOUVELLE ARMÉE DE LORD KITCHENER SE RENDANT A UNE REVUE5 viewsLes volontaires anglais, dont le recrutement marche admirablement, son soumis à une préparation intensive qui permet de les envoyer, au bout de peu de temps, rejoindre le corps expéditionnaire sur le continent.
Bien équipés, bien entraînés, ils ont vraiment fière allure.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-14-a.jpg
3 views
Miroir-1914-num-48-25_10_14-14-b.jpg
UN VOLONTAIRE QUI N’A QUE QUINZE ANS7 viewsEdouard Mina est né le 13 octobre 1899 à Lyon.
Etant orphelin et sans ressources, il était nourri depuis le début de la guerre par des territoriaux à Toulon.
Le "petit bleu" comme on l’appelle vient de partir au feu.
On le voit ici avec deux de ses pères adoptifs.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-14-c.jpg
UN HÉROS DE SEIZE ANS DÉJÀ BLESSÉ À L’ENNEMI5 viewsCamille Lovigny, de Longuyon, ayant été attaché à un arbre par les Allemands, fut délivré deux jours après par un officier de hussards.
Il s’engagea aussitôt et se battit avec la plus grande bravoure.
Blessé au bras, il est en traitement à Arcachon.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-14-d.jpg
L’AVIATEUR POIRÉE EN RUSSIE5 viewsL’aviateur français Poirée a effectué pour nos alliés les Russes, des reconnaissances audacieuses.
Le Tsar l’a décoré de la croix militaire russe et nommé sous-lieutenant.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-14-e.jpg
LA PETITE DENISE CARTIER7 viewsOn connaît l’héroïsme de cette fillette qui, blessée par la bombe d’un Taube, à Paris, a supporté vaillamment l’amputation de sa jambe droite.
La voici à l’hôpital Beaujon.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-14-f.jpg
LE SERGENT AVIATEUR FRANTZ5 viewsSecondé par son médecin Quenault, cet habile pilote a livré un combat homérique à un aéroplane allemand.
Il vient de recevoir la croix de la Légion d’honneur.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-15-a.jpg
UN PETIT TABLEAU TYPIQUE AU BORD DE LA ROUTE9 viewsUn prisonnier allemand et son gardien se reposent côte à côte.
Pour stimuler l’ardeur combative de leurs hommes, les officiers allemands leur répètent volontiers que les Français fusillent les prisonniers après leur avoir fait subir des tortures variés.
De si grossiers mensonges n’ont pas besoin d’être discutés.
Il suffit de leur opposer des documents comme celui-çi.
Un Allemand égaré dans les bois a été pris par un gendarme qui le conduit vers la ville la plus proche.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-15-b.jpg
UN PETIT TABLEAU TYPIQUE AU BORD DE LA ROUTE7 viewsUn prisonnier allemand et son gardien se reposent côte à côte.
Pour stimuler l’ardeur combative de leurs hommes, les officiers allemands leur répètent volontiers que les Français fusillent les prisonniers après leur avoir fait subir des tortures variés.
De si grossiers mensonges n’ont pas besoin d’être discutés.
Il suffit de leur opposer des documents comme celui-çi.
Un Allemand égaré dans les bois a été pris par un gendarme qui le conduit vers la ville la plus proche.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-15-c.jpg
UN PETIT TABLEAU TYPIQUE AU BORD DE LA ROUTE8 viewsUn prisonnier allemand et son gardien se reposent côte à côte.
Pour stimuler l’ardeur combative de leurs hommes, les officiers allemands leur répètent volontiers que les Français fusillent les prisonniers après leur avoir fait subir des tortures variés.
De si grossiers mensonges n’ont pas besoin d’être discutés.
Il suffit de leur opposer des documents comme celui-çi.
Un Allemand égaré dans les bois a été pris par un gendarme qui le conduit vers la ville la plus proche.
Miroir-1914-num-48-25_10_14-15-d.jpg
UN PETIT TABLEAU TYPIQUE AU BORD DE LA ROUTE7 viewsUn prisonnier allemand et son gardien se reposent côte à côte.
Pour stimuler l’ardeur combative de leurs hommes, les officiers allemands leur répètent volontiers que les Français fusillent les prisonniers après leur avoir fait subir des tortures variés.
De si grossiers mensonges n’ont pas besoin d’être discutés.
Il suffit de leur opposer des documents comme celui-çi.
Un Allemand égaré dans les bois a été pris par un gendarme qui le conduit vers la ville la plus proche.
503 files on 42 page(s) 10