1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "alsacien"
guerre-1914-1918-annee-1915-401~0.jpg
L'HOMMAGE DES PETITES ALSACIENNES AU GÉNÉRAL JOFFRE0 viewsCinquième année - No 88. Le Numéro : 25centimes. DIMANCHE Ier Août 1915

LE MIROIR

PUBLICATION HEBDOMADAIRE, 18, Rue d'Enghien, PARIS
LE MIROIR paie n'importe quel prix les documents photographiques relatifs à la guerre, présentant un intérêt particulier.

Pour la première fois, les Alsaciens ont fêté le 14 Juillet. Le général Joffre assistait à cette fête inoubliable et, des
jeunes filles, en costume national, lui ont offert un bouquet tricolore de fleurs poussées sur la terre d'Alsace.
guerre-1914-1918-annee-1915-418-a.jpg
PRISONNIERS ALLEMANDS QUI AIMENT LA FRANCE 0 views
guerre-1914-1918-annee-1915-418-b.jpg
Les Alsaciens-Lorrains 0 viewsUne entente conclue entre la Russie et la France assure aux prisonniers alsaciens-lorrains ou polonais de naissance un traitement spécial dans les deux pays.
Cette photo montre comment les Alsaciens décorent leurs chambrées.
guerre-1914-1918-annee-1915-418-c.jpg
les Polonais avec leur drapeau à Belle-Ile 0 viewsUne entente conclue entre la Russie et la France assure aux prisonniers alsaciens-lorrains ou polonais de naissance un traitement spécial dans les deux pays.
Ceux de Belle-Ile portent un insigne rouge sur la poitrine pour se distinguer des Allemands.
Cette photo représente le drapeau offert par le colonel commandant Belle-Ile aux Polonais.
Ceux-ci, transférés ailleurs, ont quitté la Bretagne en chantant la Marseillaise.
guerre-1914-1918-annee-1915-418-d.jpg
PRISONNIERS ALLEMANDS QUI AIMENT LA FRANCE 0 viewsUne entente conclue entre la Russie et la France assure aux prisonniers alsaciens-lorrains ou polonais de naissance un traitement spécial dans les deux pays.
Ceux de Belle-Ile portent un insigne rouge sur la poitrine pour se distinguer des Allemands.

Notre première photo montre comment les Alsaciens décorent leurs chambrées. L'autre représente le drapeau offert par le
colonel commandant Belle-Ile aux Polonais. Ceux-ci, transférés ailleurs, ont quitté la Bretagne en chantant la Marseillaise.
guerre-1914-1918-annee-1915-418.jpg
PRISONNIERS ALLEMANDS QUI AIMENT LA FRANCE - Les Alsaciens-Lorrains et les Polonais avec leur drapeau à Belle-Île 0 viewsUne entente conclue entre la Russie et la France assure aux prisonniers alsaciens-lorrains ou polonais de naissance un traitement spécial dans les deux pays.
Ceux de Belle-Île portent un insigne rouge sur la poitrine pour se distinguer des Allemands.

Notre première photo montre comment les Alsaciens décorent leurs chambrées. L'autre représente le drapeau offert par le colonel commandant Belle-île aux Polonais. Ceux-ci, transférés ailleurs, ont quitté la Bretagne en chantant la "Marseillaise".
guerre-1914-1918-annee-1915-418~0.jpg
PRISONNIERS ALLEMANDS QUI AIMENT LA FRANCE 0 viewsUne entente conclue entre la Russie et la France assure aux prisonniers alsaciens-lorrains ou polonais de naissance un traitement spécial dans les deux pays.
guerre-1914-1918-annee-1915-426-a.jpg
LE GÉNÉRALISSIME EN TERRITOIRE ALSACIEN - Le général Joffre offrant des souvenirs et le général Dubaildans une descente 0 viewsAu cours de son dernier voyage en Alsace, le général Joffre visita quelques points stratégiques.
C'est à dos de mulet qu'avec le général Dubail il gagna un observatoire.
Au retour, il offrit à son guide une pipe que le brave muletier montrera souvent avec orgueil.
On remarquera la croix de guerre du général sur l'autre photo, laquelle le représente donnant aussi une pipe au général commandant la division qui a enlevé le hameau de La Fontenelle.
En bas, le général Dubail dans une descente rapide.
guerre-1914-1918-annee-1915-426-b.jpg
LE GÉNÉRALISSIME EN TERRITOIRE ALSACIEN - Le général Joffre offrant des souvenirs 0 viewsAu cours de son dernier voyage en Alsace, le général Joffre visita quelques points stratégiques.
C'est à dos de mulet qu'avec le général Dubail il gagna un observatoire.
Au retour, il offrit à son guide une pipe que le brave muletier montrera souvent avec orgueil.
On remarquera la croix de guerre du général sur l'autre photo, laquelle le représente donnant aussi une pipe au général commandant la division qui a enlevé le hameau de La Fontenelle.
En bas, le général Dubail dans une descente rapide.
guerre-1914-1918-annee-1915-426-c.jpg
LE GÉNÉRALISSIME EN TERRITOIRE ALSACIEN - Le général Joffre offrant des souvenirs 0 viewsAu cours de son dernier voyage en Alsace, le général Joffre visita quelques points stratégiques.
C'est à dos de mulet qu'avec le général Dubail il gagna un observatoire.
Au retour, il offrit à son guide une pipe que le brave muletier montrera souvent avec orgueil.
On remarquera la croix de guerre du général sur l'autre photo, laquelle le représente donnant aussi une pipe au général commandant la division qui a enlevé le hameau de La Fontenelle.
En bas, le général Dubail dans une descente rapide.
guerre-1914-1918-annee-1915-426-d.jpg
LE GÉNÉRALISSIME EN TERRITOIRE ALSACIEN - Le général Dubaildans une descente 0 viewsAu cours de son dernier voyage en Alsace, le général Joffre visita quelques points stratégiques.
C'est à dos de mulet qu'avec le général Dubail il gagna un observatoire.
Au retour, il offrit à son guide une pipe que le brave muletier montrera souvent avec orgueil.
On remarquera la croix de guerre du général sur l'autre photo, laquelle le représente donnant aussi une pipe au général commandant la division qui a enlevé le hameau de La Fontenelle.
En bas, le général Dubail dans une descente rapide.
guerre-1914-1918-annee-1915-426-e.jpg
LE GÉNÉRALISSIME EN TERRITOIRE ALSACIEN - Le général Joffre offrant des souvenirs et le général Dubaildans une descente 0 viewsAu cours de son dernier voyage en Alsace, le général Joffre visita quelques points stratégiques.
C'est à dos de mulet qu'avec le général Dubail il gagna un observatoire.
Au retour, il offrit à son guide une pipe que le brave muletier montrera souvent avec orgueil.
On remarquera la croix de guerre du général sur l'autre photo, laquelle le représente donnant aussi une pipe au général commandant la division qui a enlevé le hameau de La Fontenelle.
En bas, le général Dubail dans une descente rapide.
14 files on 2 page(s) 1