1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "autrichien"
guerre-1914-1918-annee-1915-008-a.jpg
LA GUERRE DES TRANCHÉES SUR LE FRONT ORIENTAL14 viewsUNE TRANCHÉE AUTRICHIENNE AVANCÉE DANS LE NORD DES CARPATHES
guerre-1914-1918-annee-1915-008-b.jpg
LA GUERRE DES TRANCHÉES SUR LE FRONT ORIENTAL13 views Après les terribles assauts livrés aux Russes par les Allemands qui,
sur la Bzoura, cherchaient la route de Varsovie, après le recul
infligé aux armées autrichiennes dans la région des Carpathes et la
Galicie occidentale, des circonstances de climat ont amené un arrêt
for ré dans les opérations sur le front oriental. L'hiver est exceptionnellement
doux, et la gelée n'ayant pas durci le sol comme
d'ordinaire, la boue a entravé les mouvements de troupes.
guerre-1914-1918-annee-1915-010-f.jpg
GÉNÉRAL POTIOREK EX-COMMANDANT DE L'ARMÉE DE BOSNIE8 views
guerre-1914-1918-annee-1915-042-b.jpg
LE BARON BURIAN 0 viewsLe baron Burian qui a succédé en Autriche au comte Berchtold
guerre-1914-1918-annee-1915-042-d.jpg
RITTER VON BILINSKI0 viewsLe nouveau ministre des Finances d’Autriche a démissionné.
guerre-1914-1918-annee-1915-070-a.jpg
LE SEUL SUCCÈS DES AUTRICHIENS EN SERBIE A ÉTÉ LE BOMBARDEMENT DE BELGRADE ÉVACUÉE0 views
LA SALLE DE RÉCEPTION DU PRINCE ALEXANDRE AU PALAIS ROYAL DE BELGRAD

LA MANUFACTURE DES TABACS DE BELGRADE DÉTRUITE PAR DES OBUS INCENDIARES

LA GRANDE SALLE DE RÉCEPTION DU PALAIS ROYAL BOULEVERSÉE PAR UN OBUS
guerre-1914-1918-annee-1915-070-b.jpg
LA SALLE DE RECEPTION DU PRINCE ALEXANDRE AU PALAIS ROYAL DE BELGRADE0 viewsPendant bien des jours les communiqués autrichiens se bornèrent à mentionner le bombardement de Belgrade.
On aurait pu croire qu’une telle avalanche de mitraille transformerait en monceaux de cendres la capitale du fier petit royaume.
Quand les Serbes y rentrèrent, après avoir infligé une défaite écrasante à l'ennemis, ils constatèrent que le mal n’était pas irréparable.
parmi les édifices qui ont le plus souffert ils convient de mentionner le palais royal, particulièrement visé par l’artillerie ennemie.
guerre-1914-1918-annee-1915-070-c.jpg
LA MANUFACTURE DES TABACS DE BELGRADE DÉTRUITE PAR DE OBUS INCENDIARES0 viewsLes batteries d’artillerie autrichiennes installées en face de Belgrade, sur la rive opposée du Danube, et les monitors qui croisaient sur le fleuve,
envoyèrent sans compter leurs projectiles sur la capitale évacuée dès le début de la guerre.
Il réussirent à y allumer quelques incendies et certains quartiers ont été assez sérieusement éprouvés.
La "ville blanche" se défendit vaillamment et c’est au cours de ce long bombardement que le prince Georges, fils aîné du roi Pierre 1er, fut grièvement blessé.
guerre-1914-1918-annee-1915-070-d.jpg
LA GRANDE SALLE DE RÉCEPTION DU PALAIS ROYAL BOULEVERSÉE PAR UN OBUS0 viewsComme capitale du royaume, Belgrade est, en temps ordinaire, la résidence du roi, des ministres, du métropolitain, des légations ou consulats, mais l’assemblée nationale y tient rarement ses sessions qui ont lieu le plus souvent à Nich ou à Kragouievats.
On sait que dès le début des hostilités la capitale a été transférée à Nich.
Le palais du roi à Belgrade a été assez sérieusement endommagé par les obus.
La bibliothèque s’est complètement effondrée, et la grande salle de réception est très éprouvée.
guerre-1914-1918-annee-1915-070.jpg
LE SEUL SUCCÈS DES AUTRICHIENS EN SERBIE A ÉTÉ LE BOMBARDEMENT DE BELGRADE ÉVACUÉE0 views
LA SALLE DE RÉCEPTION DU PRINCE ALEXANDRE AU PALAIS ROYAL DE BELGRAD

LA MANUFACTURE DES TABACS DE BELGRADE DÉTRUITE PAR DES OBUS INCENDIARES

LA GRANDE SALLE DE RÉCEPTION DU PALAIS ROYAL BOULEVERSÉE PAR UN OBUS
guerre-1914-1918-annee-1915-096-a.jpg
L’OBUS DU MORTIER DE 303 AUTRICHIEN - L’énorme projectile est amené doucement jusqu’à la pièce, sur un petit chariot 0 viewsAvant cette guerre, on a englouti des sommes énormes dans des ouvrages prétendus indestructibles, dont la muraille extérieure
était faite de béton, de tourelles et de blindages en fonte ou en acier.
C’était compter sans les énormes pièces de siège qui à Liège, à Namur, à Anvers, à Maubeuge, ont fait leur preuves.
Du fameux 420 allemand on sait peu de choses.
Son rôle a été beaucoup moins important que celui des mortiers autrichiens.
Voici le projectile qu’envoie à dix kilomètres celui de 305mm.
guerre-1914-1918-annee-1915-096.jpg
L’OBUS DU MORTIER DE 303 AUTRICHIEN - L’énorme projectile est amené doucement jusqu’à la pièce, sur un petit chariot0 viewsAvant cette guerre, on a englouti des sommes énormes dans des ouvrages prétendus indestructibles, dont la muraille extérieure
était faite de béton, de tourelles et de blindages en fonte ou en acier.
C’était compter sans les énormes pièces de siège qui à Liège, à Namur, à Anvers, à Maubeuge, ont fait leur preuves.
Du fameux 420 allemand on sait peu de choses.
Son rôle a été beaucoup moins important que celui des mortiers autrichiens.
Voici le projectile qu’envoie à dix kilomètres celui de 305mm.
74 files on 7 page(s) 1