1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "bottes"
guerre-1914-1918-annee-1915-011-a.jpg
LA POPULATION DE SOISSONS SOUS LA MITRAILLE UNE PARTIE DES HABITANTS A QUITTÉ LA VILLE AU DÉBUT DU BOMBARDEMENT9 viewsTandis qu'un terrible duel d'artillerie se livrait autour de Crouy, de nombreux habitants de Soissons et des localités avoisinantes prenaient le train à Vierzy,
sur l'ordre de l'autorité militaire, et arrivaient à Paris.
Etant partis sans rien emporter, ils se trouvaient dans le dénuement.
Ils ont été aussitôt secourus par " L’œuvre des réfugiés belges et Français".
L’évêque, l’archiprêtre, le sous-préfet avaient également quitté la ville où, seuls, sont restés le commandant de la place
guerre-1914-1918-annee-1915-013-a.jpg
HUSSARD TUÉ SUR LA VOIE FERRÉE AU COURS D’UNE RECONNAISSANCE15 viewsCertaines photographies offrent, comme celle-ci, des sujets de tableaux tous composés.
Le cavalier a été atteint tandis qu’il marchait devant son cheval, et l’animal reste immobile, frémissant d’inquiétude.
guerre-1914-1918-annee-1915-013.jpg
HUSSARD TUÉ SUR LA VOIE FERRÉE AU COURS D’UNE RECONNAISSANCE7 viewsCertaines photographies offrent, comme celle-ci, des sujets de tableaux tous composés.
Le cavalier a été atteint tandis qu’il marchait devant son cheval, et l’animal reste immobile, frémissant d’inquiétude.
guerre-1914-1918-annee-1915-015-c-1.jpg
DOUANIERS ALLEMANDS INSPECTANT, À ANVERS, LES COLIS ADRESSÉS AUX SOLDATS POUR NOËL 9 viewsLa garnison d’Anvers se compose surtout de Bavarois de l’active et du landsturm et son entretien coûte actuellement 80.000 francs par jour.
Les Allemands ont remis les forts en état et construisent autour de la ville des tranchées profondes renforcées par des réseaux de fils de fer barbelés.
Les hommes désertent à raison de 150 en moyenne par semaine pour passer en Hollande.
Malgré les efforts faits par l’autorité militaire pour célébrer Noël et le nouvel an, ces fêtes ont sombré dans la tristesse.
guerre-1914-1918-annee-1915-015-c.jpg
DOUANIERS ALLEMANDS INSPECTANT, À ANVERS, LES COLIS ADRESSÉS AUX SOLDATS POUR NOËL 7 viewsLa garnison d’Anvers se compose surtout de Bavarois de l’active et du landsturm et son entretien coûte actuellement 80.000 francs par jour.
Les Allemands ont remis les forts en état et construisent autour de la ville des tranchées profondes renforcées par des réseaux de fils de fer barbelés.
Les hommes désertent à raison de 150 en moyenne par semaine pour passer en Hollande.
Malgré les efforts faits par l’autorité militaire pour célébrer Noël et le nouvel an, ces fêtes ont sombré dans la tristesse.
guerre-1914-1918-annee-1915-017-b.jpg
LE GÉNÉRAL BAYOVITCH AU BORD DE LA SAVE5 viewsCommandant de la première armée serbe, le général Bayovitch a été grièvement blessé devant Chabatz.
On le voit ici au bord de la Save, assistant, de loin, à la traversée de cette rivière par son armée qui pénètre ainsi sur le territoire autrichien.
guerre-1914-1918-annee-1915-017-d.jpg
UNE AMBULANCE POUR LES GRANDS BLESSÉS6 viewsPour remporter sur les Autrichiens la victoire que l’on sait, l’armée serbe dut faire d’importants sacrifices et les blessés furent nombreux.
On a constaté beaucoup de blessures causées par les balles explosives dont l’ennemi se servait couramment.

guerre-1914-1918-annee-1915-018-a.jpg
LE CHATEAU DE FOUGÈRES TRANSFORMÉ EN PRISON - Major allemand se rendant à un examen pour y montrer ses connaissances médicales 4 viewsLe château féodal de Fougères abrite en ce moment cent vingts officiers allemands de tous grades. Parmi eux se trouvent des médecins-majors qui,
d'après les lois de la guerre, peuvent être renvoyés dans leur pays en échange de majors français. Avant d'être dirigés sur la Suisse,
ils sont soumis à un interrogatoire très serré pour justifier de leurs connaissances médicales.
Celui que l'on voit ici et qui a le grade de capitaine, se rend à
cet examen. Devant lui marche le commandant de la place.
guerre-1914-1918-annee-1915-018.jpg
LE CHATEAU DE FOUGÈRES TRANSFORMÉ EN PRISON - Major allemand se rendant à un examen pour y montrer ses connaissances médicales 4 viewsLe château féodal de Fougères abrite en ce moment cent vingts officiers allemands de tous grades. Parmi eux se trouvent des médecins-majors qui,
d'après les lois de la guerre, peuvent être renvoyés dans leur pays en échange de majors français. Avant d'être dirigés sur la Suisse,
ils sont soumis à un interrogatoire très serré pour justifier de leurs connaissances médicales.
Celui que l'on voit ici et qui a le grade de capitaine, se rend à
cet examen. Devant lui marche le commandant de la place.
guerre-1914-1918-annee-1915-019-a.jpg
UN "MINENWERFER" PRIS PAR LES BELGES - C’est dans une tranchée enlevée près de Dixmude que se trouvait ce mortier 5 viewsIl est souvent question, dans les rapports officiels, du "Minenwerfer" utilisé par les Allemands dans les tranchées. Cet engin, destiné au tir courbe à distance rapprochée, est peu connu. C'est un mortier de 18 c/m qui comporte deux freins hydropneumatiques, l'un en dessus, l'autre en dessous. Dans le pointage vertical il s'incline à 90°; le pointage horizontal se fait sur la plate-forme au moyen d'une manivelle. Les roues, qui s'enlèvent pour le tir, permettent d'atteler la pièce à un avant-train.
guerre-1914-1918-annee-1915-019.jpg
UN "MINENWERFER" PRIS PAR LES BELGES - C’est dans une tranchée enlevée près de Dixmude que se trouvait ce mortier 4 viewsIl est souvent question, dans les rapports officiels, du "Minenwerfer" utilisé par les Allemands dans les tranchées. Cet engin, destiné au tir courbe à distance rapprochée, est peu connu. C'est un mortier de 18 c/m qui comporte deux freins hydropneumatiques, l'un en dessus, l'autre en dessous. Dans le pointage vertical il s'incline à 90°; le pointage horizontal se fait sur la plate-forme au moyen d'une manivelle. Les roues, qui s'enlèvent pour le tir, permettent d'atteler la pièce à un avant-train.
guerre-1914-1918-annee-1915-033-b.jpg
9 viewsSOLDATS D'INFANTERIE EN MARCHE
La Roumanie peut lever 500.000 hommes dont quarante régiments
d'infanterie ("dorobantzi") et quarante bataillons de réserve.
615 files on 52 page(s) 1