1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "butin"
guerre-1914-1918-annee-1915-019-a.jpg
UN "MINENWERFER" PRIS PAR LES BELGES - C’est dans une tranchée enlevée près de Dixmude que se trouvait ce mortier 5 viewsIl est souvent question, dans les rapports officiels, du "Minenwerfer" utilisé par les Allemands dans les tranchées. Cet engin, destiné au tir courbe à distance rapprochée, est peu connu. C'est un mortier de 18 c/m qui comporte deux freins hydropneumatiques, l'un en dessus, l'autre en dessous. Dans le pointage vertical il s'incline à 90°; le pointage horizontal se fait sur la plate-forme au moyen d'une manivelle. Les roues, qui s'enlèvent pour le tir, permettent d'atteler la pièce à un avant-train.
guerre-1914-1918-annee-1915-019.jpg
UN "MINENWERFER" PRIS PAR LES BELGES - C’est dans une tranchée enlevée près de Dixmude que se trouvait ce mortier 4 viewsIl est souvent question, dans les rapports officiels, du "Minenwerfer" utilisé par les Allemands dans les tranchées. Cet engin, destiné au tir courbe à distance rapprochée, est peu connu. C'est un mortier de 18 c/m qui comporte deux freins hydropneumatiques, l'un en dessus, l'autre en dessous. Dans le pointage vertical il s'incline à 90°; le pointage horizontal se fait sur la plate-forme au moyen d'une manivelle. Les roues, qui s'enlèvent pour le tir, permettent d'atteler la pièce à un avant-train.
guerre-1914-1918-annee-1915-042-h.jpg
LES CANONS ALLEMANDS EXPOSÉS AUX INVALIDES0 viewsDes trophées pris aux Allemands sont actuellement exposés à l’Hôtel des Invalides.
Ils comprennent de nombreux canons.
guerre-1914-1918-annee-1915-058-a.jpg
LES ALLEMANDS SONT RESTES GRANDS AMATEURS DE PENDULES0 viewsLes pillard demeurent surtout fidèles à nos pendules dont ils avaient fait une rafle si importante en 1870.
Ce portrait d’un colonel d’artillerie dans sa tranchée devant Soissons, montre bien que l’exemple vient de haut.
guerre-1914-1918-annee-1915-058.jpg
LES ALLEMANDS SONT RESTES GRANDS AMATEURS DE PENDULES0 viewsCinquième année. — N° 66. Le Numéro: 25 centimes. DIMANCHE 28 février 1915.

LE MIROIR

PUBLICATION HEBDOMADAIRE, 18, Rue d'Enghien, PARIS
LE MIROIR paie n'importe quel prix les documents photographiques relatifs à la guerre, présentant un intérêt particulier.

Les pillard demeurent surtout fidèles à nos pendules dont ils avaient fait une rafle si importante en 1870.
Ce portrait d’un colonel d’artillerie dans sa tranchée devant Soissons, montre bien que l’exemple vient de haut.
guerre-1914-1918-annee-1915-063-a.jpg
ILS SONT RESTÉS BONS CAMBRIOLEURS DEPUIS 18700 views
LA TROUVAILLE D’UN SOLDAT BELGE À PERVYSE

UNE MAISON DE COMMERCE DE VITRY-LE-FRANÇOIS

UN COFFRE-FORT DEFONCÉ À SUIPPES

PHOTO PRISE D'UNE MAISON D’ARRAS
guerre-1914-1918-annee-1915-063-c.jpg
DANS UNE MAISON DE COMMERCE DE VITRY-LE-FRANÇOIS0 viewsSi rapide qu’ait été leur retraite après la bataille de la Marne, les Allemands ont trouvé le temps dexercer leurs rapines dans les villes dont nous les avons chassés.
Cette photo, prise à Vitry-le-François, montre qu’ils opèrent en parfaits cambrioleurs.
guerre-1914-1918-annee-1915-063-d.jpg
UN COFFRE-FORT DEFONCÉ À SUIPPES0 viewsCroyant faire une bonne plaisanterie, les soudards voleurs ont laissé contre le coffre-fort la barre de fer qui leur servit à l’éventrer.
Ils n’avaient pas besoin de signer leur forfait, ayant respecté les lois de la guerre de la même façon partout où ils l’ont pu.
guerre-1914-1918-annee-1915-063-e.jpg
PHOTO PRISE DANS UNE MAISON D’ARRAS0 viewsIci, c’est à l’aide d’un explosif que, pour agir plus vite, les apaches en uniforme ont fait sauter la porte d’un coffre-fort.
Si ces professionnels du pillage n’ont pas usé du chalumeau oxydrique, c’est qu’en guerre ce matériel ultra-moderne était trop fragile.
guerre-1914-1918-annee-1915-063.jpg
ILS SONT RESTÉS BONS CAMBRIOLEURS DEPUIS 18700 views
LA TROUVAILLE D’UN SOLDAT BELGE À PERVYSE

UNE MAISON DE COMMERCE DE VITRY-LE-FRANÇOIS

UN COFFRE-FORT DEFONCÉ À SUIPPES

PHOTO PRISE D'UNE MAISON D’ARRAS
guerre-1914-1918-annee-1915-064-a.jpg
LA MÉTHODE ALLEMANDE APPLIQUÉE AU PILLAGE0 views
LES "COMPTOIRS FRANÇAIS" À VITRY-LE-FRANÇOIS

SALON DU CHÂTEAU D’ACY DANS L’AISNE

TENTATIVE D’INCENDIE BIEN ÉTABLIE À MEAUX

UN SALON DEVASTÉ
guerre-1914-1918-annee-1915-064-c.jpg
L’UN DES SALONS DU CHÂTEAU D’ACY DANS L’AISNE0 viewsDerrière Attila, nous assure la légende, l’herbe ne repoussait plus.
Une telle dévastation avait au moins le mérite d’être propre et la barbarie n’a pas gagner à vieillir.
Dans tous les locaux qu’ils ont occupés, les Allemands destructeurs se sont révélés ignobles.
123 files on 11 page(s) 1