1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "casque"
guerre-1914-1918-annee-1915-002-a.jpg
LA GUERRE ET LA MALADIE ONT TERRIBLEMENT VIELLI LE KAISER12 viewsAVANT LA GUERRE

Le premier de ces portraits fut exécuté peu de temps avant la guerre.
L’autre est tout récent.
Publié par le "Deutsche Illustrierte Zeitung", il fut trouvé trop éloquent, car ce journal a été interdit en Allemagne.
guerre-1914-1918-annee-1915-002-b.jpg
LA GUERRE ET LA MALADIE ONT TERRIBLEMENT VIELLI LE KAISER10 viewsPENDANT LA GUERRE

Le premier de ces portraits fut exécuté peu de temps avant la guerre.
L’autre est tout récent.
Publié par le "Deutsche Illustrierte Zeitung", il fut trouvé trop éloquent, car ce journal a été interdit en Allemagne.
guerre-1914-1918-annee-1915-002.jpg
LA GUERRE ET LA MALADIE ONT TERRIBLEMENT VIELLI LE KAISER0 viewsLe premier de ces portraits fut exécuté peu de temps avant la guerre.
L’autre est tout récent.
Publié par le "Deutsche Illustrierte Zeitung", il fut trouvé trop éloquent, car ce journal a été interdit en Allemagne.
guerre-1914-1918-annee-1915-008-b.jpg
LA GUERRE DES TRANCHÉES SUR LE FRONT ORIENTAL13 views Après les terribles assauts livrés aux Russes par les Allemands qui,
sur la Bzoura, cherchaient la route de Varsovie, après le recul
infligé aux armées autrichiennes dans la région des Carpathes et la
Galicie occidentale, des circonstances de climat ont amené un arrêt
for ré dans les opérations sur le front oriental. L'hiver est exceptionnellement
doux, et la gelée n'ayant pas durci le sol comme
d'ordinaire, la boue a entravé les mouvements de troupes.
guerre-1914-1918-annee-1915-013-a.jpg
HUSSARD TUÉ SUR LA VOIE FERRÉE AU COURS D’UNE RECONNAISSANCE15 viewsCertaines photographies offrent, comme celle-ci, des sujets de tableaux tous composés.
Le cavalier a été atteint tandis qu’il marchait devant son cheval, et l’animal reste immobile, frémissant d’inquiétude.
guerre-1914-1918-annee-1915-013.jpg
HUSSARD TUÉ SUR LA VOIE FERRÉE AU COURS D’UNE RECONNAISSANCE7 viewsCertaines photographies offrent, comme celle-ci, des sujets de tableaux tous composés.
Le cavalier a été atteint tandis qu’il marchait devant son cheval, et l’animal reste immobile, frémissant d’inquiétude.
guerre-1914-1918-annee-1915-015-b.jpg
UNE COMPAGNIE D’INFANTERIE ALLEMANDE DÉFILE DANS LES RUES, MUSIQUE EN TÊTE6 viewsMalgré tout le mal que se donnent les Allemands pour lui rendre une partie de son activité, Anvers reste une ville morte.
Le gouverneur von Huehne et le commandant général von Bodenhausen n’ont pas réussi à apprivoiser les habitants qui ne dissimulent pas leurs sentiments.
Dernièrement la "Militaire Kappelle" donnait un concert devant la gare.
Pour finir, elle voulut jouer l’hymne national allemand, mais ses accents furent couvert par les sifflets et les huées.
guerre-1914-1918-annee-1915-033-d.jpg
UNE HALTE DE CAVALERIE EN MANŒUVRES 4 viewsLes hussards forment onze régiments à quatre escadrons chacun.
Le service est de trois ans pour la cavalerie ("calarasi").
guerre-1914-1918-annee-1915-033-e.jpg
CAVALIERS DE L'ESCORTE ROYALE À JASSY 7 viewsÀ neuf régiments de cavalerie est adjoint un régiment de l'escorte
royale dont une partie se trouve à Bucarest et l'autre à Jassy.
guerre-1914-1918-annee-1915-046-b-1.jpg
LES SOLDATS BAVAROIS FONT MARCHER LES TRAWAYS0 viewsLes garnisons de Bruxelles comme celles d’Anvers ont été fortement réduites ; la plus grande partie des troupes a été envoyée en Alsace et dans l’Aisne.
Ces déplacements se font la nuit, secrètement.
Il reste surtout à Bruxelles des bavarois de la landsturm.
Ils s’emploient à faire marcher les tramways électriques sans grand enthousiasme.
guerre-1914-1918-annee-1915-046-b.jpg
LES SOLDATS BAVAROIS FONT MARCHER LES TRAWAYS0 viewsLes garnisons de Bruxelles comme celles d’Anvers ont été fortement réduites ; la plus grande partie des troupes a été envoyée en Alsace et dans l’Aisne.
Ces déplacements se font la nuit, secrètement.
Il reste surtout à Bruxelles des bavarois de la landsturm.
Ils s’emploient à faire marcher les tramways électriques sans grand enthousiasme.
guerre-1914-1918-annee-1915-046-c.jpg
LES SOUDARDS ALLEMANDS SE DONNENT L’ILLUSION D’ÊTRE LES MAÏTRES DANS LA CAPITALE BELGE0 viewsL'espionnage est si répandu à Bruxelles, qu'une dénonciation anonyme suffit à faire arrêter quelqu'un. Les "suspects"
sont enfermés dans le Ministère des Sciences et des Arts devenu "Commandature"
Près de 2.000 personnes y attendent qu'on veuille bien leur apprendre de quoi elles sont accusées.
Ainsi le Gal von Bissing, gouverneur…provisoire de la Belgique,espère faire apprécier les douceurs de l'autorité allemande.
Ce fonctionnaire a donné une grande réception au palais royal le jour de la fête du kaiser.
149 files on 13 page(s) 1