1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "cavalier"
guerre-1914-1918-annee-1915-013-a.jpg
HUSSARD TUÉ SUR LA VOIE FERRÉE AU COURS D’UNE RECONNAISSANCE15 viewsCertaines photographies offrent, comme celle-ci, des sujets de tableaux tous composés.
Le cavalier a été atteint tandis qu’il marchait devant son cheval, et l’animal reste immobile, frémissant d’inquiétude.
guerre-1914-1918-annee-1915-013.jpg
HUSSARD TUÉ SUR LA VOIE FERRÉE AU COURS D’UNE RECONNAISSANCE7 viewsCertaines photographies offrent, comme celle-ci, des sujets de tableaux tous composés.
Le cavalier a été atteint tandis qu’il marchait devant son cheval, et l’animal reste immobile, frémissant d’inquiétude.
guerre-1914-1918-annee-1915-033-d.jpg
UNE HALTE DE CAVALERIE EN MANŒUVRES 4 viewsLes hussards forment onze régiments à quatre escadrons chacun.
Le service est de trois ans pour la cavalerie ("calarasi").
guerre-1914-1918-annee-1915-033-e.jpg
CAVALIERS DE L'ESCORTE ROYALE À JASSY 7 viewsÀ neuf régiments de cavalerie est adjoint un régiment de l'escorte
royale dont une partie se trouve à Bucarest et l'autre à Jassy.
guerre-1914-1918-annee-1915-036-a.jpg
LES TROUPES ALLIÉES PROGRESSENT DANS LES DUNES3 views
CAVALIERS BELGES EN PATROUILLE SUR LA CÔTE À L’OUEST DE NIEUPORT

OFFICIERS BELGES EN RECONNAISSANCE

SPAHIS ALGÉRIENS TIRANT EN EMBUSCADE
guerre-1914-1918-annee-1915-036-b.jpg
CAVALIERS BELGES EN PATROUILLE SUR LA CÔTE À L’OUEST DE NIEUPORT6 viewsIl est souvent question dans les communiqués officiels des dunes qui s'étendent tout le long du littoral belge, et dans lesquelles les troupes alliées ont,
au cours de ces dernières semaines, accompli de très sensibles progrès.
Nous publions ici quelques photographies qui donnent une idée exacte de cette région où les accidents du terrain favorisent la guerre d’embuscade.
La nature du sol permet e s’y retrancher rapidement et les hommes n’y souffrent jamais de l’humidité.
guerre-1914-1918-annee-1915-036-c.jpg
OFFICIERS BELGES EN RECONNAISSANCE4 viewsRécemment, l’armée belge a pris plusieurs fois l’offensive avec succès dans les dunes.
Des raids de cavalerie très audacieux ont été accomplis à l’ouest de Nieuport vers Ostende.
guerre-1914-1918-annee-1915-036.jpg
LES TROUPES ALLIÉES PROGRESSENT DANS LES DUNES6 views
CAVALIERS BELGES EN PATROUILLE SUR LA CÔTE À L’OUEST DE NIEUPORT

OFFICIERS BELGES EN RECONNAISSANCE

SPAHIS ALGÉRIENS TIRANT EN EMBUSCADE
guerre-1914-1918-annee-1915-057-b-1.jpg
UNE PARTIE DE FOOT BALL CHAUDEMENT DISPUTÉE SUR LE FRONT, DANS L’AISNE0 viewsOn pourrait supposer que, sortis des tranchées où ils ont mené la vie la plus dure et la plus fatigante, les hommes n’aspirent qu’à bien manger et bien dormir.
L’inaction leur pèse vite au contraire et ils s’ingénient à s’amuser comme des gosses insouciants.
Plusieurs mobilisés, sportifs convaincus, se sont fait envoyer des ballons de rugby ou d’association, et, grâce à cette heureuse initiative,
de chaudes parties se disputent sur le front, tout comme à Bagatelle.
L’entrain de ces hommes est extraordinaire
guerre-1914-1918-annee-1915-057-b.jpg
UNE PARTIE DE FOOT-BALL CHAUDEMENT DISPUTÉE SUR LE FRONT, DANS L’AISNE0 viewsOn pourrait supposer que, sortis des tranchées où ils ont mené la vie la plus dure et la plus fatigante, les hommes n’aspirent qu’à bien manger et bien dormir.
L’inaction leur pèse vite au contraire et ils s’ingénient à s’amuser comme des gosses insouciants.
Plusieurs mobilisés, sportifs convaincus, se sont fait envoyer des ballons de rugby ou d’association, et, grâce à cette heureuse initiative,
de chaudes parties se disputent sur le front, tout comme à Bagatelle.
L’entrain de ces hommes est extraordinaire
guerre-1914-1918-annee-1915-076-a.jpg
UN PETIT-FILS D’ABD-EL-KADER DANS NOS RANGS 0 views
REMISE DE LA CROIX D'OFFICIER DE LA LÉGION D'HONNEUR AU CAPITAINE DE SPAHIS KALED

LE CAPITAINE KALED PHOTOGRAPHIÉ SUR UNE PLAGE DES FLANDRES AVEC UN GÉNÉRAL BELGE
guerre-1914-1918-annee-1915-076-b.jpg
REMISE DE LA CROIX D'OFFICIER DE LA LÉGION D'HONNEUR AU CAPITAINE DE SPAHIS KALED 0 viewsParmi tant d'informations fantaisistes lancées par les journaux allemands, il en est une qui vaut au moins d'être démentie.
C'est celle qui représentait le petit-fils de l'émir Abd-El-Kader comme ayant soulevé contre nous les populations du Maroc.

LIRE LE TEXTE EN PDF

82 files on 7 page(s) 1