1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "douilles"
guerre-1914-1918-annee-1915-341-b.jpg
DOUILLES D'OBUS DEVANT LA TRANCHÉE DE CALONNE0 viewsNos batteries consomment d'énormes quantités d'obus. Après chaque duel d'artillerie, des monceaux de douilles jonchent le terrain.
guerre-1914-1918-annee-1915-341.jpg
0 views L'APPAREIL DE WARNEFORD APRÈS L'ACCIDENT

DOUILLES D'OBUS DEVANT LA TRANCHÉE DE CALONNE

AFFUT TOURNANT IMPROVISÉ

PORTRAIT DE GARROS PRISONNIER
guerre-1914-1918-annee-1915-375-a.jpg
LE MINENWERFERET LES PRISONNIERS DE METZERAL ET LES PRISONNIERS DE METZERAL 0 viewsLE MINENWERFER

LES PRISONNIERS DE METZERAL
guerre-1914-1918-annee-1915-375-b.jpg
LE MINENWERFERET LES PRISONNIERS DE METZERAL 0 viewsParmi l'important butin tombé dans nos mains et qui comprend, outre de nombreux fusils, des
lance-bombes, des mitrailleuses, des téléphones de campagne, etc., se trouve un gros Minenwerferque nous reproduisons ci-dessus.
guerre-1914-1918-annee-1915-375-d.jpg
LE MINENWERFERET LES PRISONNIERS DE METZERAL0 viewsAvant même d'avoir enlevé le village de Metzeral, le nombre de nos prisonniers atteignait cinq cents, dont dix officiers et vingt-huit sous-officiers.
Il devait le lendemain s'augmenter de deux cents hommes qui défilèrent devant le général de Maud'huy au quartier général de celui-ci.
Parmi l'important butin tombé dans nos mains et qui comprend, outre de nombreux fusils, des lance-bombes, des mitrailleuses, des téléphones de campagne, etc.,
se trouve un gros Minenwerfer que nous reproduisons ci-dessus.
guerre-1914-1918-annee-1915-375.jpg
LE MINENWERFERET LES PRISONNIERS DE METZERAL0 viewsLE MINENWERFER

LES PRISONNIERS DE METZERAL
guerre-1914-1918-annee-1915-416~0.jpg
LE MINISTRE DE LA GUERREVISITE LES USINES OÙ SE FABRIQUENT LES MUNITIONS 0 viewsCinquième année. — N° 89. Le Numéro : 25 centimes. DIMANCHE 8 Août 1915.

LE MIROIR

PUBLICATION HEBDOMADAIRE, 18, Rue d'Enghien, PARIS
LE MIROIR paie n'importe quel prix les documents photographiques relatifs à la guerre, présentant un intérêt particulier.


M. Millerand fait de fréquentes visites aux usines consacrées à la fabrication intensive de nos canons et de nos munitions.
Cet instantané, qui le représentedans un atelier où se tournent des obus de 75, a été pris dans l'Ouest.
guerre-1914-1918-annee-1915-439-b.jpg
UNE ROUTE DE FRANCE DERRIÈRE LA LIGNE DE FEU - Une halte de convois sur la route de Mont-St-Eloi 0 viewsLes belles routes de France, qui faisaient l'admiration des touristes étrangers avec leurs hauts peupliers, ont rendu d'inappréciables services depuis un an.
Bien entretenues par les territoriaux, elles sont sillonnées, près du front, par d'innombrables convois.
Cette photo donnent une idée du mouvement qui s'y produit. Ici, un convoi de camions automobiles arrêté.
guerre-1914-1918-annee-1915-439-d.jpg
UNE ROUTE DE FRANCE DERRIÈRE LA LIGNE DE FEU - Une halte de convois sur la route de Mont-St-Eloi encombrée de douilles d'obus 0 viewsLes belles routes de France, qui faisaient l'admiration des touristes étrangers, ont rendu d'inappréciables services depuis un an.
Bien entretenues par les territoriaux, elles sont sillonnées, près du front, par d'innombrables convois.
Celle-ci conduit à un champ de bataille célèbre : Mont-St-Eloi. Ces deux photos donnent une idée du mouvement qui s'y produit.
En haut, un convoi de camions automobiles arrêté ; au-dessous, une halte en contre-bas de la route, près d'un monceau de douilles de 75.
guerre-1914-1918-annee-1915-439-f.jpg
UNE ROUTE DE FRANCE DERRIÈRE LA LIGNE DE FEU - Une halte de convois sur la route de Mont-St-Eloi encombrée de douilles d'obus 0 viewsLes belles routes de France, qui faisaient l'admiration des touristes étrangers avec leurs hauts peupliers, ont rendu d'inappréciables services depuis un an.
Bien entretenues par les territoriaux, elles sont sillonnées, près du front, par d'innombrables convois.
Celle-ci conduit à un champ de bataille célèbre : Mont-St-Eloi. Cette photo donnent une idée du mouvement qui s'y produit.
Ici, une halte en contre-bas de la route, près d'un monceau de douilles de 75.
guerre-1914-1918-annee-1915-439.jpg
UNE ROUTE DE FRANCE DERRIÈRE LA LIGNE DE FEU - LES AUTRICHIENS TIRENT SUR LES BLESSÉS0 views- Les belles routes de France, qui faisaient l'admiration des touristes étrangers avec leurs hauts peupliers, ont rendu d'inappréciables services depuis un an.
Bien entretenues par les territoriaux, elles sont sillonnées, près du front, par d'innombrables convois.

- La barbarie autrichienne qui s'était manifestée si atrocement en Serbie, vient de s'exercer d'une façon nouvelle contre les Italiens.
 
11 files on 1 page(s)