1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "fleuve(rivière)"
guerre-1914-1918-annee-1915-017-b.jpg
LE GÉNÉRAL BAYOVITCH AU BORD DE LA SAVE5 viewsCommandant de la première armée serbe, le général Bayovitch a été grièvement blessé devant Chabatz.
On le voit ici au bord de la Save, assistant, de loin, à la traversée de cette rivière par son armée qui pénètre ainsi sur le territoire autrichien.
guerre-1914-1918-annee-1915-100-a.jpg
LES FORTS TURCS DES DARDANELLES ET DU BOSPHORE 0 views
L'UN DES FORTS DE L'ENTRÉE DES DARDANELLES

LES ILES PRINKIPO - MER DE MARMARA

LE FORT DE ROUMÉLI-HISSAR SUR LE BOSPHORE

LES OUVRAGES DE DÉFENSE
guerre-1914-1918-annee-1915-100-b.jpg
L'UN DES FORTS DE L'ENTRÉE DES DARDANELLES RÉDUIT AU SILENCE PAR LA FLOTTE ALLIÉE0 viewsLe bombardement des forts des Dardanelles par les navires de guerre des alliés a semé la panique à Constantinople.
Ces forteresses anciennes avaient été remaniées et armées en grande partie par les Allemands.
Elles sont restées impuissantes devant nos cuirassés.
guerre-1914-1918-annee-1915-100-c.jpg
LES ILES PRINKIPO (ÎLES DES PRINCES) DANS LA MER DE MARMARA 0 viewsLes Turcs ont fortifié les îles des Princes dans la mer de Marmara.
Mais ces îles ne sauraient inquiéter la flotte alliée.
guerre-1914-1918-annee-1915-100-d.jpg
LE FORT DE ROUMÉLI-HISSAR SUR LE BOSPHORE 0 viewsCet édifice pittoresque, qui commande l'endroit le plus resserré du Bosphore, fut achevé en trois mois en l'année 1452.
guerre-1914-1918-annee-1915-100-e.jpg
LES OUVRAGES DE DÉFENSE OPPOSÉS À LA FLOTTE RUSSE DE LA MER NOIRE0 viewsVoici le phare de Rouméli Fanar sur la côte d'Europe, et le vieux fort qui protège l'entrée du Bosphore sur la mer Noire.
La défense de Constantinople est encore moins bien assurée de ce côté que par le détroit des Dardanelles, et la flotte turque est très affaiblie.
guerre-1914-1918-annee-1915-100.jpg
LES FORTS TURCS DES DARDANELLES ET DU BOSPHORE 0 views

L'UN DES FORTS DE L'ENTRÉE DES DARDANELLES

LES ILES PRINKIPO - MER DE MARMARA

LE FORT DE ROUMÉLI-HISSAR SUR LE BOSPHORE

LES OUVRAGES DE DÉFENSE
guerre-1914-1918-annee-1915-128-a.jpg
DANS LES EAUX D’ORIENT, NOS NAVIRES DE GUERRE ONT FOURNI UN BEL EFFORT DEPUIS HUIT MOIS0 views
SOUS-MARIN & TORPILLEURS EN ADRIATIQUE

FLOTTE FRANÇAISE À DUKATO

HYDRAVION FRANÇAIS - CANAL DE SUEZ

ESCADRE EN ROUTE POUR L’ADRIATIQUE
guerre-1914-1918-annee-1915-128-b.jpg
SOUS-MARINS ET TORPILLEURS FRANÇAIS MOUILLÉS DANS LA MER ADRIATIQUE0 viewsVenus de France par leurs propres moyens, nos sous-marins attendent au mouillage l'heure de l'action.
Les torpilleurs poussent leurs feux pour entreprendre une reconnaissance dans l'Adriatique, où la flotte autrichienne tout entière reste prudemment cachée.
guerre-1914-1918-annee-1915-128-c.jpg
FLOTTE FRANÇAISE EMBOSSÉE DANS LA RADE DE DUKATO, À L'ENTRÉE DU GOLFE DE CORINTHE 0 viewsChiens de garde vigilants, nos navires ont, depuis le début de la guerre, tenu la flotte autrichienne en respect.
Des cuirassés sont demeurés quatre mois loin de tout port, des torpilleurs sont restés un mois sans éteindre leurs feux, ce qui constitue un vrai record.
guerre-1914-1918-annee-1915-128-d.jpg
HYDRAVION FRANÇAIS REMORQUÉ DANS LE CANAL DE SUEZ PAR UNE CHALOUPE DU "HMS MINERVA" 0 viewsDans la mer Rouge, nos navires de guerre ont contribué avec ceux de nos alliés à tenir les Turcs en échec, secondés par des hydravions.
Voici l'un de ceux-ci, affecté au service du croiseur anglais "Minerva"", remorqué sur le canal de Suez vers le port Sidi-Ibrahim.
guerre-1914-1918-annee-1915-128-e.jpg
ESCADRE SORTANT DE LA RADE DE NAVARIN POUR REMONTER VERS LA MER ADRIATIQUE 0 viewsLes machines et les coques, tout comme les équipages, ont fourni un rude effort en huit mois, et l'on a navigué plus qu'on ne l'avait fait depuis la marine à voiles.
En barrant l'Adriatique, notre flotte a complété l'œuvre accomplie par les Anglais dans la mer du Nord.
96 files on 8 page(s) 1