1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "galicie"
guerre-1914-1918-annee-1915-010-c.jpg
GÉNÉRAL SCHEMUA EX-COMMANDANT D'ARMÉE EN GALICIE11 views
guerre-1914-1918-annee-1915-010-d.jpg
GÉNÉRAL D'AUFFENBERG EX-COMMANDANT D'ARMÉE EN GALICIE8 views
guerre-1914-1918-annee-1915-010-e.jpg
GÉNÉRAL DANKL ex-COMMANDANT D'ARMÉE EN GALICIE13 views
guerre-1914-1918-annee-1915-010-f.jpg
GÉNÉRAL POTIOREK EX-COMMANDANT DE L'ARMÉE DE BOSNIE8 views
guerre-1914-1918-annee-1915-010-g.jpg
COMTE BERCHTOLD EX-MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES9 views
guerre-1914-1918-annee-1915-010-h.jpg
GÉNÉRAL CONRAD DE HŒTZENDORF EX-CHEF D'ÉTAT-MAJOR GÉNÉRAL6 views
guerre-1914-1918-annee-1915-097-a.jpg
LE MORTIER DE 305 AUTRICHIEN EN CAMPAGNE 0 views
LE CONVOI D'UN MORTIER DE SIÈGE AUTRICHIEN SUR UNE ROUTE EN GALICIE

LE MORTIER DE 305 MONTÉ SUR SON AFFUT ET PRÊT À TIRER
guerre-1914-1918-annee-1915-097-b.jpg
LE CONVOI D'UN MORTIER DE SIÈGE AUTRICHIEN SUR UNE ROUTE EN GALICIE 0 viewsLe fameux mortier de siège autrichien, qui a été si souvent confondu avec le 420 allemand, comporte un tracteur automobile qui lui permet de voyager sur route.
La première voiture supporte l'affût, le manchon & les freins.
La deuxième voiture est un simple chariot portant le canon lui-même.
Le poids de chacune des voitures est d'environ 3.000 kilos ; aussi sont-elles d'un déplacement difficile en hiver sur les routes ravinées par la pluie où elles s'embourbent.
Le convoi est vu, ici, recouvert de bâches.
guerre-1914-1918-annee-1915-097-c-1.jpg
LE MORTIER DE 305 MONTÉ SUR SON AFFUT ET PRÊT À TIRER 0 viewsEn aucun cas, la pièce ne saurait tirer montée sur roues.
Rendue à destination, elle est enlevée au moyen d'une grue, introduite dans le manchon et fixée aux deux freins.
L'affût qui supporte le tout est une plate-forme orientable dans tous les sens.
Notre photographie a été prise en Pologne, alors que les armées austro-allemandes s'apprêtaient à bombarder Varsovie où elles croyaient bien entrer.
On voit au premier plan, à gauche, le chariot sur lequel sont apportés les projectiles.
guerre-1914-1918-annee-1915-097-c.jpg
LE MORTIER DE 305 MONTÉ SUR SON AFFUT ET PRÊT À TIRER 0 viewsEn aucun cas, la pièce ne saurait tirer montée sur roues.
Rendue à destination, elle est enlevée au moyen d'une grue, introduite dans le manchon et fixée aux deux freins.
L'affût qui supporte le tout est une plate-forme orientable dans tous les sens.
Notre photographie a été prise en Pologne, alors que les armées austro-allemandes s'apprêtaient à bombarder Varsovie où elles croyaient bien entrer.
On voit au premier plan, à gauche, le chariot sur lequel sont apportés les projectiles.
guerre-1914-1918-annee-1915-097.jpg
LE MORTIER DE 305 AUTRICHIEN EN CAMPAGNE 0 views
LE CONVOI D'UN MORTIER DE SIÈGE AUTRICHIEN SUR UNE ROUTE EN GALICIE

LE MORTIER DE 305 MONTÉ SUR SON AFFUT ET PRÊT À TIRER
guerre-1914-1918-annee-1915-195-a.jpg
LES RUSSES EN MARCHE VERS LA PLAINE HONGROISE - Carte montrant le chemin suivi par nos alliés à travers lés Carpathes0 viewsLes Russes ont déjà montré que l'envahissement de la plaine hongroise n'est pas au-dessus de leurs forces.
Les premières graines des "épines moscovites" qui donnent à ce pays un aspect si morne,
ils les ont apportées en effet dans la crinière de leurs chevaux quand ils franchirent une première fois les Carpathes en 1849.
Nous avons figuré ici, en une carte panoramique, la région où ils ont livré aux troupes austro-allemandes les combats heureux qui les ont amenés aux cols des Carpathes.
17 files on 2 page(s) 1