1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "lorraine"
guerre-1914-1918-annee-1915-040-a.jpg
LA VALLÉE DE L’AIRE PAR LAQUELLE NOS SOLDATS SE SONT AVANCÉS À LA CONQUÊTE DE BOUREUILLES5 views
ENTRE BOUREUILLES ET LA FORÊT D'ARGONNE

BOUREUILLES SOUS LA NEIGE

CLERMONT EN ARGONNE: UN DÉSOLANT AMAS DE RUINES

UN OFFICIER PRÈS DU FOUR-DE-PARIS
guerre-1914-1918-annee-1915-040-b.jpg
PANORAMA DE LA RÉGION COMPRISE ENTRE BOUREUILLES ET LA FORÊT D'ARGONNE. NOUS AVONS INDIQUÉ PAR DES FLÈCHES LES POINTS CITÉS LE PLUS FRÉQUEMMENT DANS LES COMMUNIQUÉS OFFICIELS 11 viewsNous avons publié dernièrement deux vues du bois Leprêtre, qui restera fameux dans les annales de la guerre. Voici, au nord de Clermont-en-Argonne,
la vallée de l'Aire où les combats ne sont pas moins acharnés et dont les communiqués font souvent mention.

Légende complète
guerre-1914-1918-annee-1915-040-c.jpg
VUE GÉNÉRALE DE BOUREUILLES SOUS SON MANTEAU DE NEIGE13 viewsBoureuilles, où les Allemands se sont fortement retranchés, est une paisible bourgade de l'arrondissement
de Verdun-sur-Meuse, à trois kilomètres de Varennes-en-Argonne. Elle ne compte que
544 habitants. Criblée par nos projectiles qui l'ont incendiée plus de dix fois, elle n'existe pour
ainsi dire plus à l'heure actuelle, presque toutes les habitations s'étant écroulées.
guerre-1914-1918-annee-1915-040-d.jpg
CLERMONT EN ARGONNE N'EST PLUS QU'UN DÉSOLANT AMAS DE RUINES 20 viewsClermont-en-Argonne que nous avons reprise à l'ennemi, comptait avant la guerre 1.265 habitants.
La plupart des maisons sont aujourd'hui complètement détruites. Cette malheureuse localité est l'une de celles où la rage de destruction des barbares s'est affirmée de la plus odieuse façon. Nous publions ici une vue de la route principale du bourg. Les autres offrent le même aspect.
guerre-1914-1918-annee-1915-040.jpg
LA VALLÉE DE L’AIRE PAR LAQUELLE NOS SOLDATS SE SONT AVANCÉS À LA CONQUÊTE DE BOUREUILLES14 views
ENTRE BOUREUILLES ET LA FORÊT D'ARGONNE

BOUREUILLES SOUS LA NEIGE

CLERMONT EN ARGONNE: UN DÉSOLANT AMAS DE RUINES

UN OFFICIER PRÈS DU FOUR-DE-PARIS
guerre-1914-1918-annee-1915-217-a.jpg
NOS SOLDATS SONT D’UNE RARE INGÉNIOSITÉ0 viewsLa cire des ruches d'un presbytère et un moule à cierges permettent de s'éclairer.
Les bougies sont rares en campagne et le pétrole est un mythe.
Le rucher où bourdonnaient les abeilles, près d'une vieille église, en Woëvre, s'est effondré sous les obus qui venaient d'abattre le clocher.

LIRE LE TEXTE EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-217-b.jpg
NOS SOLDATS SONT D’UNE RARE INGÉNIOSITÉ0 viewsLa cire des ruches d'un presbytère et un moule à cierges permettent de s'éclairer.
Les bougies sont rares en campagne et le pétrole est un mythe.
Le rucher où bourdonnaient les abeilles, près d'une vieille église, en Woëvre, s'est effondré sous les obus qui venaient d'abattre le clocher.

LIRE LE TEXTE EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-217-c.jpg
NOS SOLDATS SONT D’UNE RARE INGÉNIOSITÉ0 viewsLa cire des ruches d'un presbytère et un moule à cierges permettent de s'éclairer
Les bougies sont rares en campagne et le pétrole est un mythe.
Le rucher où bourdonnaient les abeilles, près d'une vieille église,
en Woëvre, s'est effondré sous les obus qui venaient d'abattre le
clocher.
guerre-1914-1918-annee-1915-217-d.jpg
NOS SOLDATS SONT D’UNE RARE INGÉNIOSITÉ0 viewsOn a sorti la cire des ruches, ainsi que le montre notre première photographie, puis un vieux moule à cierges, trouvé dans
la sacristie en ruines, a permis de fabriquer des bougies jaunes,
dont la flamme odorante et blanche éclairera les gourbis pittoresques et les cavernes-abris à l'heure nocturne des "marmites".

guerre-1914-1918-annee-1915-217-e.jpg
La cire des ruches d'un presbytère et un moule à cierges permettent de s'éclairer 0 viewsLIRE LE TEXTE EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-217.jpg
NOS SOLDATS SONT D’UNE RARE INGÉNIOSITÉ0 viewsLa cire des ruches d'un presbytère et un moule à cierges permettent de s'éclairer.
Les bougies sont rares en campagne et le pétrole est un mythe.
Le rucher où bourdonnaient les abeilles, près d'une vieille église, en Woëvre, s'est effondré sous les obus qui venaient d'abattre le clocher.

LIRE LE TEXTE EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-245-a.jpg
DE L'AUTRE CÔTÉ DU FAMEUX BOIS-LE-PRÊTRE0 views
UN CONVOI ALLEMAND D'ARTILLERIE SE RENDANT AU BOIS-LE-PRÊTRE

UN AUTRE CONVOI REVENANT DU FRONT

DANS UN CANTONNEMENT, NON LOIN DU BOIS, LES ALLEMANDS OBSERVENT UN AVION FRANÇAIS QUI PASSE TRÈS HAUT
23 files on 2 page(s) 1