1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "médecin"
guerre-1914-1918-annee-1915-018-a.jpg
LE CHATEAU DE FOUGÈRES TRANSFORMÉ EN PRISON - Major allemand se rendant à un examen pour y montrer ses connaissances médicales 4 viewsLe château féodal de Fougères abrite en ce moment cent vingts officiers allemands de tous grades. Parmi eux se trouvent des médecins-majors qui,
d'après les lois de la guerre, peuvent être renvoyés dans leur pays en échange de majors français. Avant d'être dirigés sur la Suisse,
ils sont soumis à un interrogatoire très serré pour justifier de leurs connaissances médicales.
Celui que l'on voit ici et qui a le grade de capitaine, se rend à
cet examen. Devant lui marche le commandant de la place.
guerre-1914-1918-annee-1915-018.jpg
LE CHATEAU DE FOUGÈRES TRANSFORMÉ EN PRISON - Major allemand se rendant à un examen pour y montrer ses connaissances médicales 4 viewsLe château féodal de Fougères abrite en ce moment cent vingts officiers allemands de tous grades. Parmi eux se trouvent des médecins-majors qui,
d'après les lois de la guerre, peuvent être renvoyés dans leur pays en échange de majors français. Avant d'être dirigés sur la Suisse,
ils sont soumis à un interrogatoire très serré pour justifier de leurs connaissances médicales.
Celui que l'on voit ici et qui a le grade de capitaine, se rend à
cet examen. Devant lui marche le commandant de la place.
guerre-1914-1918-annee-1915-129-a.jpg
LE MINISTRE DE LA GUERRE REND VISITE AUX DEUX GÉNÉRAUX BLESSÉS 0 viewsGrièvement atteints par la même balle, alors que d'une tranchée ils observaient les lignes ennemies par une meurtrière,
les généraux Maunoury et Étienne de Villaret ont reçu la visite de M. Millerand.

LIRE LE TEXTE EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-129-b.jpg
LE GÉNÉRAL DE VILLARET0 views
guerre-1914-1918-annee-1915-129-c.jpg
M. MILLERAND VIENT DE DÉCORER LE GÉNÉRAL DE VILLARET 0 views
guerre-1914-1918-annee-1915-129-d.jpg
LE GÉNÉRAL MAUNOURY0 views
guerre-1914-1918-annee-1915-129-e.jpg
LE MINISTRE DE LA GUERRE REND VISITE AUX DEUX GÉNÉRAUX BLESSÉS 0 viewsGrièvement atteints par la même balle, alors que d'une tranchée ils observaient les lignes ennemies par une meurtrière,
les généraux Maunoury et Étienne de Villaret ont reçu la visite de M. Millerand.

LIRE LE TEXTE EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-129.jpg
LE MINISTRE DE LA GUERRE REND VISITE AUX DEUX GÉNÉRAUX BLESSÉS 0 viewsGrièvement atteints par la même balle, alors que d'une tranchée ils observaient les lignes ennemies par une meurtrière,
les généraux Maunoury et Étienne de Villaret ont reçu la visite de M. Millerand.

LIRE LE TEXTE EN PDF
Miroir-1914-num-44-27_09_14-12-e.jpg
UN MAJOR RESTÉ A SENLIS17 viewsAprès le départ des barbares, l'un de leurs médecins-majors était resté en ville pour prodiguer ses soins à quatre-vingt-deux blessés.
Tous ont été évacués sur Paris.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-6-a.jpg
L'ŒUVRE DES INFIRMIÈRES ANGLAISES EN FRANCE7 viewsLE HALL D'UN HÔTEL TRANSFORMÉ EN HÔPITAL

UN TIRAILLEUR ALGÉRIEN BIEN SOIGNÉ

NURSES ANGLAISES APPELÉES PAR LA CROIX ROUGE FRANÇAISE, ARRIVANT A DIEPPE
Miroir-1914-num-44-27_09_14-6-c.jpg
UN TIRAILLEUR ALGÉRIEN BIEN SOIGNÉ10 viewsAnglais, Français, Arabes, voisinent des les lits blancs autour des quels s'empressent avec un dévouement au-dessus de toute éloge de douces infirmières, des docteurs habiles et des ambulanciers, de bonne volonté qui semblent ignorer la fatigue.
Miroir-1914-num-45-04_10_14-10-b.jpg
L'INTÉRIEUR D'UN WAGON SANITAIRE42 viewsLes soldats grièvement blessés sont étendus sur des couchettes. Les autres s"allongent sur la paille dans les wagons ordinaires.
21 files on 2 page(s) 1