1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "meuble"
guerre-1914-1918-annee-1915-058-a.jpg
LES ALLEMANDS SONT RESTES GRANDS AMATEURS DE PENDULES0 viewsLes pillard demeurent surtout fidèles à nos pendules dont ils avaient fait une rafle si importante en 1870.
Ce portrait d’un colonel d’artillerie dans sa tranchée devant Soissons, montre bien que l’exemple vient de haut.
guerre-1914-1918-annee-1915-058.jpg
LES ALLEMANDS SONT RESTES GRANDS AMATEURS DE PENDULES0 viewsCinquième année. — N° 66. Le Numéro: 25 centimes. DIMANCHE 28 février 1915.

LE MIROIR

PUBLICATION HEBDOMADAIRE, 18, Rue d'Enghien, PARIS
LE MIROIR paie n'importe quel prix les documents photographiques relatifs à la guerre, présentant un intérêt particulier.

Les pillard demeurent surtout fidèles à nos pendules dont ils avaient fait une rafle si importante en 1870.
Ce portrait d’un colonel d’artillerie dans sa tranchée devant Soissons, montre bien que l’exemple vient de haut.
guerre-1914-1918-annee-1915-063-b.jpg
LA TROUVAILLE D’UN SOLDAT BELGE À PERVYSE0 viewsS’ "il n’est pas vrai", suivant la formule chère aux quatre-vingt-treize intellectuels d’outre-Rhin, que les soldats allemands sont des pillards et voleurs, on est en droit de se demander ce que faisait en pleine campagne, après leur passage ; ce coffre-fort éventré.
guerre-1914-1918-annee-1915-064-a.jpg
LA MÉTHODE ALLEMANDE APPLIQUÉE AU PILLAGE0 views
LES "COMPTOIRS FRANÇAIS" À VITRY-LE-FRANÇOIS

SALON DU CHÂTEAU D’ACY DANS L’AISNE

TENTATIVE D’INCENDIE BIEN ÉTABLIE À MEAUX

UN SALON DEVASTÉ
guerre-1914-1918-annee-1915-064-c.jpg
L’UN DES SALONS DU CHÂTEAU D’ACY DANS L’AISNE0 viewsDerrière Attila, nous assure la légende, l’herbe ne repoussait plus.
Une telle dévastation avait au moins le mérite d’être propre et la barbarie n’a pas gagner à vieillir.
Dans tous les locaux qu’ils ont occupés, les Allemands destructeurs se sont révélés ignobles.
guerre-1914-1918-annee-1915-064-d.jpg
UNE TENTATIVE D’INCENDIE BIEN ÉTABLIE À MEAUX0 viewsAyant vécu plusieurs jours dans la maison d’habitation de la ferme de Chaillouet, près de Meaux, des officiers allemands voulurent la brûler.
Ils allumèrent l’incendie en cinq endroits différents, mais le feu s’éteignit de lui-même après avoir fait peu de dégâts.
guerre-1914-1918-annee-1915-064-e.jpg
UN SALON DEVASTÉ À LA NEUVEVILLE-LES-RAON0 viewsDans ce bourg vosgien situé près de Raon-L’Étape, l’ennemi s’est livré à des orgies que cette photographie, prise dans une maison bourgeoise, laisse deviner.
Le piano, les meubles, les tableaux ont été brisés à l’exception de ce qui a pu être emporté.
guerre-1914-1918-annee-1915-064.jpg
LA MÉTHODE ALLEMANDE APPLIQUÉE AU PILLAGE0 views
LES "COMPTOIRS FRANÇAIS" À VITRY-LE-FRANÇOIS

SALON DU CHÂTEAU D’ACY DANS L’AISNE

TENTATIVE D’INCENDIE BIEN ÉTABLIE À MEAUX

UN SALON DEVASTÉ
guerre-1914-1918-annee-1915-070-a.jpg
LE SEUL SUCCÈS DES AUTRICHIENS EN SERBIE A ÉTÉ LE BOMBARDEMENT DE BELGRADE ÉVACUÉE0 views
LA SALLE DE RÉCEPTION DU PRINCE ALEXANDRE AU PALAIS ROYAL DE BELGRAD

LA MANUFACTURE DES TABACS DE BELGRADE DÉTRUITE PAR DES OBUS INCENDIARES

LA GRANDE SALLE DE RÉCEPTION DU PALAIS ROYAL BOULEVERSÉE PAR UN OBUS
guerre-1914-1918-annee-1915-070-b.jpg
LA SALLE DE RECEPTION DU PRINCE ALEXANDRE AU PALAIS ROYAL DE BELGRADE0 viewsPendant bien des jours les communiqués autrichiens se bornèrent à mentionner le bombardement de Belgrade.
On aurait pu croire qu’une telle avalanche de mitraille transformerait en monceaux de cendres la capitale du fier petit royaume.
Quand les Serbes y rentrèrent, après avoir infligé une défaite écrasante à l'ennemis, ils constatèrent que le mal n’était pas irréparable.
parmi les édifices qui ont le plus souffert ils convient de mentionner le palais royal, particulièrement visé par l’artillerie ennemie.
guerre-1914-1918-annee-1915-070-d.jpg
LA GRANDE SALLE DE RÉCEPTION DU PALAIS ROYAL BOULEVERSÉE PAR UN OBUS0 viewsComme capitale du royaume, Belgrade est, en temps ordinaire, la résidence du roi, des ministres, du métropolitain, des légations ou consulats, mais l’assemblée nationale y tient rarement ses sessions qui ont lieu le plus souvent à Nich ou à Kragouievats.
On sait que dès le début des hostilités la capitale a été transférée à Nich.
Le palais du roi à Belgrade a été assez sérieusement endommagé par les obus.
La bibliothèque s’est complètement effondrée, et la grande salle de réception est très éprouvée.
guerre-1914-1918-annee-1915-070.jpg
LE SEUL SUCCÈS DES AUTRICHIENS EN SERBIE A ÉTÉ LE BOMBARDEMENT DE BELGRADE ÉVACUÉE0 views
LA SALLE DE RÉCEPTION DU PRINCE ALEXANDRE AU PALAIS ROYAL DE BELGRAD

LA MANUFACTURE DES TABACS DE BELGRADE DÉTRUITE PAR DES OBUS INCENDIARES

LA GRANDE SALLE DE RÉCEPTION DU PALAIS ROYAL BOULEVERSÉE PAR UN OBUS
75 files on 7 page(s) 1