1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "obus"
guerre-1914-1918-annee-1915-003-a.jpg
DUNKERQUE BOMBARDÉ PAR LES AVIATIK - SUR LES QUAIS, LES MARINS OBSERVENT LE VOL DES AÉROPLANES ENNEMIS11 viewsÀ plusieurs reprises, des aéroplanes allemands sont venus survoler Dunkerque, lançant des bombes, suivant leur habitude,
sur une paisible population parmi laquelle ils ont malheureusement fait de nombreuses victimes.
Ils sont même venus une fois, en compagnie d’un Zeppelin qui tenta en vain de s’élancer vers la côte anglaise et,
dut rebrousser chemin vers Calais et la Belgique à cause du mauvais temps.
Les Dunkerquois, gardant tout leur sang-froid, sortaient de chez eux pour regarder ces oiseaux sinistres
guerre-1914-1918-annee-1915-004-a.jpg
SUR LA LIGNE DE FEU DEVANT PERTHES-LES-HURLUS - LA "MAISON FORESTIÈRE" QUI FUT L’OBJET DE FURIEUX COMBATS292 viewsCette "maison forestière", qui se trouve sur le passage des projectiles,
à deux cents mètres des sapes qui mènent aux tranchées de première ligne, est presque aussi célèbre que la fameuse Maison du Passeur.
Elle fut prise et reprise plusieurs fois au prix de sanglants engagements.
Les obus laissent journellement leurs traces tout autour et jusque sur ses murs.
Au fond, un cimetière, les nôtres, se dresse à l’ombre des sapins.
Au premier plan, on distingue les excavations creusées par des marmites.
guerre-1914-1918-annee-1915-052-a.jpg
QUATRE PHASES DE LA DESTRUCTION DE L'ÉGLISE DE H... EN WOEVRE0 views
1 - LA PETITE ÉGLISE AU DÉBUT DU BOMBARDEMENT
2 - LES PREMIERS OBUS
3 - LE CLOCHER À DEMI DÉTRUIT AU BOUT DE PLUSIEURS JOURS
4 - LE CLOCHER ABATTU
guerre-1914-1918-annee-1915-052-b.jpg
LA CURIEUSE PETITE ÉGLISE AU DÉBUT DU BOMBARDEMENT0 views
guerre-1914-1918-annee-1915-052-c.jpg
LES PREMIERS OBUS ÉCLATENT CONTRE LES MURAILLES0 views
guerre-1914-1918-annee-1915-052-d.jpg
LE CLOCHER À DEMI DÉTRUIT AU BOUT DE PLUSIEURS JOURS0 viewsC'était, à H… en Woëvre, une très curieuse et très pittoresque petite église, dans le clocher de laquelle il ne serait venu à personne
l'idée d'installer une pièce d'artillerie, même très légère.
Pourtant son clocher, charmant comme un pigeonnier rustique, paraissait redoutable à l'ennemi.
Un matin il se mit dans la tête de l'abattre et le bombardement commence.
guerre-1914-1918-annee-1915-052-e.jpg
APRÈS UN ÉNORME GASPILLAGE D'OBUS : LE CLOCHER ABATTU0 viewsEn plusieurs jours, 4.000 obus de tous les calibres tombèrent sur l'église et aux environs, aux environs surtout.
Quand le clocher s'abattit, il revenait à environ 200.000 francs aux Allemands. C'est le prix d'une église de campagne.
Pour faire son deuxième cliché, une minute après le premier, notre correspondant eut la bonne inspiration de changer de place. Sans cela, il était écrasé par un obus.
guerre-1914-1918-annee-1915-052.jpg
QUATRE PHASES DE LA DESTRUCTION DE L'ÉGLISE DE H... EN WOEVRE0 views
1 - LA PETITE ÉGLISE AU DÉBUT DU BOMBARDEMENT
2 - LES PREMIERS OBUS
3 - LE CLOCHER À DEMI DÉTRUIT AU BOUT DE PLUSIEURS JOURS
4 - LE CLOCHER ABATTU
guerre-1914-1918-annee-1915-053-a.jpg
AVIATEUR FRANÇAIS LANÇANT UNE BOMBE SUR LES LIGNES ALLEMANDES0 viewsDans la mer de nuages qui l’environne, l’observateur profite d’une éclaircie pour viser.
(le croquis de cette composition a été pris à bord d’un second aéroplane, au-dessus de l’ennemi, par notre collaborateur)

Dessin d'après nature de Henri Farré
guerre-1914-1918-annee-1915-053.jpg
AVIATEUR FRANÇAIS LANÇANT UNE BOMBE SUR LES LIGNES ALLEMANDES0 viewsDans la mer de nuages qui l’environne, l’observateur profite d’une éclaircie pour viser.
(le croquis de cette composition a été pris à bord d’un second aéroplane, au-dessus de l’ennemi, par notre collaborateur)

Dessin d'après nature de Henri Farré
guerre-1914-1918-annee-1915-070-a.jpg
LE SEUL SUCCÈS DES AUTRICHIENS EN SERBIE A ÉTÉ LE BOMBARDEMENT DE BELGRADE ÉVACUÉE0 views
LA SALLE DE RÉCEPTION DU PRINCE ALEXANDRE AU PALAIS ROYAL DE BELGRAD

LA MANUFACTURE DES TABACS DE BELGRADE DÉTRUITE PAR DES OBUS INCENDIARES

LA GRANDE SALLE DE RÉCEPTION DU PALAIS ROYAL BOULEVERSÉE PAR UN OBUS
guerre-1914-1918-annee-1915-070-b.jpg
LA SALLE DE RECEPTION DU PRINCE ALEXANDRE AU PALAIS ROYAL DE BELGRADE0 viewsPendant bien des jours les communiqués autrichiens se bornèrent à mentionner le bombardement de Belgrade.
On aurait pu croire qu’une telle avalanche de mitraille transformerait en monceaux de cendres la capitale du fier petit royaume.
Quand les Serbes y rentrèrent, après avoir infligé une défaite écrasante à l'ennemis, ils constatèrent que le mal n’était pas irréparable.
parmi les édifices qui ont le plus souffert ils convient de mentionner le palais royal, particulièrement visé par l’artillerie ennemie.
282 files on 24 page(s) 1