1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "photographe(phie)"
guerre-1914-1918-annee-1915-143-a.jpg
LE MIROIR ouvre le concours de photographies de guerre0 views
LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-159.jpg
Photographie de Saint-Mihiel, prise en aéroplane militaire, au milieu des éclatements de shrapnells allemands.0 views
guerre-1914-1918-annee-1915-160.jpg
Le fort du camp des Romains devant Saint-Mihiel 0 viewsLes points blancs visibles sur le sol sont des traces d’obus.
guerre-1914-1918-annee-1915-218-a.jpg
UNE PHOTOGRAPHIE PRISE DANS DES CONDITIONS QUI DÉNOTENT UN RARE SANG-FROID CHEZ L'OPÉRATEUR 0 views (Droits réservés.)

Un obus éclate, dans le Pas-de-Calais, entre deux lignes de dragons à pied, tirant, avant de charger à la baïonnette, et procédant par "bonds" de trente mètres.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-218-b.jpg
UNE PHOTOGRAPHIE PRISE DANS DES CONDITIONS QUI DÉNOTENT UN RARE SANG-FROID CHEZ L'OPÉRATEUR 0 views (Droits réservés.)

Un obus éclate, dans le Pas-de-Calais, entre deux lignes de dragons à pied, tirant, avant de charger à la baïonnette, et procédant par "bonds" de trente mètres.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-218-c.jpg
UNE PHOTOGRAPHIE PRISE DANS DES CONDITIONS QUI DÉNOTENT UN RARE SANG-FROID CHEZ L'OPÉRATEUR 0 views (Droits réservés.)

Un obus éclate, dans le Pas-de-Calais, entre deux lignes de dragons à pied, tirant, avant de charger à la baïonnette, et procédant par "bonds" de trente mètres.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-218.jpg
UNE PHOTOGRAPHIE PRISE DANS DES CONDITIONS QUI DÉNOTENT UN RARE SANG-FROID CHEZ L'OPÉRATEUR 0 views (Droits réservés.)

Un obus éclate, dans le Pas-de-Calais, entre deux lignes de dragons à pied, tirant, avant de charger à la baïonnette, et procédant par "bonds" de trente mètres.

LIRE LE TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-226-a.jpg
CET INSTANTANÉ FUT L'EFFET D'UN HASARD - Dragon en reconnaissance, photographié alors qu'une balle l’atteint à l'épaule 0 viewsIls avançaient sans penser que l'ennemi fût proche.
L'un des dragons photographiait. Un Allemand pressa sur sa gâchette un peu avant que le Français pressât sur son déclic. Entre temps, un dragon mettait en joue.
Le document était-il authentique ?
Nous avons enquêté. Lieu : Forêt de C—. Date : 11 avril, 13 heures. Nom du blessé : Pierre Quér…
Région dans laquelle il est soigné : le Midi.
C'est le premier document de ce genre, et rigoureusement valable, que nous ayions eu entre les mains.
guerre-1914-1918-annee-1915-226.jpg
CET INSTANTANÉ FUT L'EFFET D'UN HASARD - Dragon en reconnaissance, photographié alors qu'une balle l’atteint à l'épaule 0 viewsIls avançaient sans penser que l'ennemi fût proche.
L'un des dragons photographiait. Un Allemand pressa sur sa gâchette un peu avant que le Français pressât sur son déclic. Entre temps, un dragon mettait en joue.
Le document était-il authentique ?
Nous avons enquêté. Lieu : Forêt de C—. Date : 11 avril, 13 heures. Nom du blessé : Pierre Quér…
Région dans laquelle il est soigné : le Midi.
C'est le premier document de ce genre, et rigoureusement valable, que nous ayions eu entre les mains.
guerre-1914-1918-annee-1915-241.jpg
OBUS ALLEMAND DE 210 TOMBANT SUR UNE ÉGLISE 0 views Méprisant le danger, l'opérateur ne s'est soucié que de faire un beau cliché
Pour les Allemands qui ne respectent ni les, ambulances, ni les églises, nos clochers de campagne ne constituaient que des cibles faciles à atteindre, et ils s'acharnent volontiers sur les plus modestes, tout comme sur les cathédrales. Celui de V…en-W..., petite commune de 406 habitants, dans la Meuse a été, lui aussi, bombardé après tant d'autres.
Cette impressionnante photographie a été prise à quelques mètres de l'église.
guerre-1914-1918-annee-1915-290.jpg
LES OBUS ALLEMANDS DE 150 m/m SE RAPPROCHENT 0 viewsVoici de très curieuses photographies. Prises de la porte d'un blockhaus où se tenait abrité le personnel d'une batterie de 155 longs,
elles montrent comment, peu à peu, l'ennemi rectifie son tir.
Les artilleurs allemands cherchent à atteindre la batterie en question, située à 80 mètres environ en avant du blockhaus, et si bien dissimulée que rien ne la révèle aux regards. Les obus avancent progressivement. En prenant des points de repère sur nos photos, on peut voir qu'ils se rapprochent à chaque coup.
guerre-1914-1918-annee-1915-291-a.jpg
LES OBUS ALLEMANDS DE 150 m/m SE RAPPROCHENT FROIDEMENT, L’OPERATEUR LES PHOTOGRAPHIE 0 views
Quatre "marmites" éclatent de plus en plus près du "blockhaus" français

Les "marmites"se rapprochent, la dernière éclate à quinze mètres du blockhaus
49 files on 5 page(s) 1