1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "ruse"
guerre-1914-1918-annee-1915-066-a.jpg
LES AMUSANTES RUSES DE NOS ARTILLEURS0 views
DEUX FAUX CANONS DE 155 SUR LESQUELS LES "MARMITES" SE SONT ACHARNÉES

UNE BATTERIR DE 75 POUR RIRE, DONT LA DESTRUCTION A COUTE CHER À L’ENNEMI
guerre-1914-1918-annee-1915-066-b.jpg
DEUX FAUX CANONS DE 155 SUR LESQUELS LES "MARMITES" SE SONT ACHARNÉES0 viewsIl n’est pas de jours où nos soldats ne jouent un bon tour à l’ennemi.
L’un des plus classiques consiste à leur faire dépenser ses projectiles en pure perte.
Ils excellent à construire de faux canons, dissimulés juste assez pour attirer l’attention des aviateurs allemands.
Sur cet appât, vite repéré, les batteries crachent leurs obus sans compter.
C’est ainsi que sur ces deux 155 inoffensifs, les marmites sont tombées comme grêle, pendant que des pièces françaises, faisaient de la bonne besogne.
guerre-1914-1918-annee-1915-066-c-1.jpg
UNE BATTERIR DE 75 POUR RIRE, DONT LA DESTRUCTION A COUTE CHER À L’ENNEMI0 viewsIci, l’ingéniosité et la "blague" légendaires de nos troupiers se sont exercées plus heureuse encore.
Rien ne manque à ce trucage pour lui donner, de loin, l’apparence d’une véritable batterie, ni les terribles petits canons redoutés de l’ennemi, ni les caissons, ni même la silhouette d’un guetteur dont rien ne saurait altérer le sang-froid.
Bien que cette batterie fut d’avance, et pour cause, réduite au silence, les Allemands l’ont copieusement arrosée.
guerre-1914-1918-annee-1915-066-c.jpg
UNE BATTERIR DE 75 POUR RIRE, DONT LA DESTRUCTION A COUTE CHER À L’ENNEMI0 viewsIci, l’ingéniosité et la "blague" légendaires de nos troupiers se sont exercées plus heureuse encore.
Rien ne manque à ce trucage pour lui donner, de loin, l’apparence d’une véritable batterie, ni les terribles petits canons redoutés de l’ennemi, ni les caissons, ni même la silhouette d’un guetteur dont rien ne saurait altérer le sang-froid.
Bien que cette batterie fut d’avance, et pour cause, réduite au silence, les Allemands l’ont copieusement arrosée.
guerre-1914-1918-annee-1915-066.jpg
LES AMUSANTES RUSES DE NOS ARTILLEURS0 views
DEUX FAUX CANONS DE 155 SUR LESQUELS LES "MARMITES" SE SONT ACHARNÉES

UNE BATTERIR DE 75 POUR RIRE, DONT LA DESTRUCTION A COUTE CHER À L’ENNEMI
guerre-1914-1918-annee-1915-114.jpg
COMMENT LE "JUS" PARVIENT DANS LA TRANCHÉE0 viewsChargé de ses seaux de café, un cuisinier s’achemine vers la première ligne

Non combattant ne signifie pas toujours "embusqué" et parmi les mobilisés il en est, comme les brancardiers et les cuisiniers,
qui risquent chaque jour leur existence dans l’exercice de leurs fonctions.
Ceux qui transportent la nourriture des combattants dans la tranchée doivent parfois parcourir de longues distances sous la mitraille
et souvent un obus vient inopinément répandre à terre le contenu des marmites.
guerre-1914-1918-annee-1915-124-a.jpg
PETITS FAITS D’ACTUALITÉ AUTOUR DE LA GUERRE0 views
CONVOI DE GRANDS BLESSÉS ALLEMANDS S’EMBARQUANT POUR LA SUISSE

POPE CÉLÉBRANT UN OFFICE SUR LE FRONT RUSSE

BAPTÊME DANS UNE ÉGLISE EN RUINES

CAMOUFLAGE
guerre-1914-1918-annee-1915-124-e.jpg
POUR SE RENDRE INVISIBLES DANS LA NEIGE, EN RUSSIE, LES ALLEMANDS METTENT DES BLOUSES BLANCHES 0 viewsDans les steppes tout blancs de neige, les uniformes gris des Allemands ne les soustraient plus aux regards des cosaques en patrouille, aussi ont-ils mis à l'essai sur le front cette curieuse tenue, évidemment inspirée de celle qu'adoptent en hiver les chasseurs d'oies sauvages.
guerre-1914-1918-annee-1915-124.jpg
PETITS FAITS D’ACTUALITÉ AUTOUR DE LA GUERRE0 views
CONVOI DE GRANDS BLESSÉS ALLEMANDS S’EMBARQUANT POUR LA SUISSE

POPE CÉLÉBRANT UN OFFICE SUR LE FRONT RUSSE

BAPTÊME DANS UNE ÉGLISE EN RUINES

CAMOUFLAGE
guerre-1914-1918-annee-1915-131-a.jpg
LA VIEILLE FRONDE UTILISÉE DANS LES TRANCHÉES - Cet appareil sert à lancer des grenades dans les lignes ennemies 0 viewsToutes les vieilles machines de guerre semblent devoir faire leur réapparition.
Les Autrichiens ont employé des catapultes contre les Serbes.
Voici aujourd'hui la fronde. À vrai dire, elle ressemble plus au jouet des enfants qu'à la fronde antique encore en usage chez plusieurs tribus polynésiennes.
Nos soldats l'utilisent pour lancer des grenades dans les tranchées ennemies, un peu éloignées.
Un ou deux hommes maintiennent l'engin pendant le tir.
Les soldats s'amusent aussi à envoyer des pierres.
guerre-1914-1918-annee-1915-131.jpg
LA VIEILLE FRONDE UTILISÉE DANS LES TRANCHÉES - Cet appareil sert à lancer des grenades dans les lignes ennemies 0 viewsToutes les vieilles machines de guerre semblent devoir faire leur réapparition.
Les Autrichiens ont employé des catapultes contre les Serbes.
Voici aujourd'hui la fronde. À vrai dire, elle ressemble plus au jouet des enfants qu'à la fronde antique encore en usage chez plusieurs tribus polynésiennes.
Nos soldats l'utilisent pour lancer des grenades dans les tranchées ennemies, un peu éloignées.
Un ou deux hommes maintiennent l'engin pendant le tir.
Les soldats s'amusent aussi à envoyer des pierres.
guerre-1914-1918-annee-1915-138-a.jpg
DU TOIT D'UNE MAISON, LE GÉNÉRAL FRANCHET D'ESPEREYOBSERVE L'ENNEMI 0 viewsCet observatoire, que les Allemands voient de loin sans pouvoir l'atteindre, est juché sur la terrasse d'une maison.
Il permet au général Franchet d'Esperey de suivre chaque jour, à la lunette, les mouvements de l'ennemi.
152 files on 13 page(s) 1