1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "sabotage"
guerre-1914-1918-annee-1915-003-a.jpg
DUNKERQUE BOMBARDÉ PAR LES AVIATIK - SUR LES QUAIS, LES MARINS OBSERVENT LE VOL DES AÉROPLANES ENNEMIS11 viewsÀ plusieurs reprises, des aéroplanes allemands sont venus survoler Dunkerque, lançant des bombes, suivant leur habitude,
sur une paisible population parmi laquelle ils ont malheureusement fait de nombreuses victimes.
Ils sont même venus une fois, en compagnie d’un Zeppelin qui tenta en vain de s’élancer vers la côte anglaise et,
dut rebrousser chemin vers Calais et la Belgique à cause du mauvais temps.
Les Dunkerquois, gardant tout leur sang-froid, sortaient de chez eux pour regarder ces oiseaux sinistres
guerre-1914-1918-annee-1915-060-a.jpg
ILS TIRENT COURAMMENT SUR LES AMBULANCIERS0 views
LE NAVIRE-HÔPITAL ANGLAIS "ASTURIAS" QU’UN SOUS-MARIN TENTA DE TORPILLER EN RADE DU HAVRE

FERME-AMBULANCE BOMBARDÉE SCIEMMENT PAR L’ENNEMI ENTRE BERRY-AU-BAC ET PONTAVERT

UNE AUTOMOBILE DE LA CROIX ROUGE ANGLAISE À FURNES
guerre-1914-1918-annee-1915-060-b.jpg
LE NAVIRE-HÔPITAL ANGLAIS "ASTURIAS" QU’UN SOUS-MARIN TENTA DE TORPILLER EN RADE DU HAVRE0 viewsL’un des plus lâches attentats commis par les sou-marins allemands est celui dont faillit être victime le navire-hôpital n°2 "Asturias" devant le Havre.
Ce vapeur de 12.00 tonnes transportait, en effet, des blessés, et il était impossible de se méprendre sur son rôle.
guerre-1914-1918-annee-1915-060-c.jpg
FERME-AMBULANCE BOMBARDÉE SCIEMMENT PAR L’ENNEMI ENTRE BERRY-AU-BAC ET PONTAVERT0 viewsCette photographie prise sous les obus constitue une incontestable preuve de la mauvaise foi allemande.
Le drapeau de la Croix-Rouge flotte sur le toit, parfaitement visible.
L’ennemi a pourtant bombardé et incendié l’ambulance.
On distingue l’éclatement d’un obus.
guerre-1914-1918-annee-1915-060-d.jpg
UNE AUTOMOBILE DE LA CROIX ROUGE ANGLAISE SUR LAQUELLE ILS ONT FAIT FEU À FURNES0 viewsPendant le bombardement de Furnes, les Allemands n’ont pas hésité à tirer sur cette automobile, tuant le conducteur et achevant les blessés qu’elle transportait.
Bien d’autres faits analogues ont été cités, et on pourrait, d’ailleurs, multiplier les exemples à l’infini.
guerre-1914-1918-annee-1915-060-e.jpg
ILS TIRENT COURAMMENT SUR LES AMBULANCIERS0 views
LE NAVIRE-HÔPITAL ANGLAIS "ASTURIAS" QU’UN SOUS-MARIN TENTA DE TORPILLER EN RADE DU HAVRE

FERME-AMBULANCE BOMBARDÉE SCIEMMENT PAR L’ENNEMI ENTRE BERRY-AU-BAC ET PONTAVERT

UNE AUTOMOBILE DE LA CROIX ROUGE ANGLAISE À FURNES
guerre-1914-1918-annee-1915-060.jpg
ILS TIRENT COURAMMENT SUR LES AMBULANCIERS0 views
LE NAVIRE-HÔPITAL ANGLAIS "ASTURIAS" QU’UN SOUS-MARIN TENTA DE TORPILLER EN RADE DU HAVRE

FERME-AMBULANCE BOMBARDÉE SCIEMMENT PAR L’ENNEMI ENTRE BERRY-AU-BAC ET PONTAVERT

UNE AUTOMOBILE DE LA CROIX ROUGE ANGLAISE À FURNES
guerre-1914-1918-annee-1915-112-a.jpg
LES DESTRUCTEURS DE CATHÉDRALE S’ACHARNENT SAUVAGEMENT SUR LES MONUMENTS DE FRANCE0 views
LA NEF VUE DU MAITRE-AUTEL

UN DEs GROS PILIERS ÉCROULÉ

VITRAUX D'UNE CHAPELLE BRISÉS

TROU D'OBUS SOUS LA VOÛTE

UNE TOUR DÉJÀ ATTEINTE
guerre-1914-1918-annee-1915-112-b.jpg
LA NEF VUE DU MAITRE-AUTEL 0 viewsPendant plusieurs semaines, la cathédrale n'a été mutilée qu'extérieurement, puis, de la voûte
atteinte par un obus, de lourdes pierres se sont abattues sur les dalles, devant l'orgue.
guerre-1914-1918-annee-1915-112-c.jpg
UN DES GROS PILIERS DU TRANSEPT S'EST COMPLÈTEMENT ÉCROULÉ 0 viewsÀ force de s'acharner sur la malheureuse cathédrale de Soissons, les artilleurs allemands ont réussi à l'atteindre cruellement.
L'un des gros piliers qui soutiennent ses admirables voûtes s'est écroulé à gauche, et ses pierres rondes ont glissé les unes sur les autres comme les pions
d'un jeu de dames géant, dans un fracas formidable.
guerre-1914-1918-annee-1915-112-d.jpg
LES VITRAUX D'UNE CHAPELLE LATÉRALE BRISÉS PAR UN OBUS 0 views Le premier obus qui frappa la cathédrale, tomba sur l'une des chapelles latérales. Depuis, d'autres sont venus aggraver systématiquement
l'œuvre de destruction des barbares, et de magnifiques vitraux, d'une inestimable valeur, sont en grande partie brisés.
Les fines colonnettes des baies sont atteintes et des statues décapitées jonchent le sol.
guerre-1914-1918-annee-1915-112-e.jpg
TROU D'OBUS SOUS LA VOÛTE0 viewsC'est à cet endroit qu'est venu éclater le projectile qui a déterminé la chute d'un pilier.
Le mur a été profondément ravagé, et la solidité de la voûte semble gravement compromise.
87 files on 8 page(s) 1