1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "senlis"
Miroir-1914-num-44-27_09_14-12-b.jpg
LE DÉBIT DE TABAC SIMON PAR OÙ A COMMENCÉ LE PILLAGE DE SENLIS14 viewsAfin de semer l'épouvante devant eux, suivant la honteuse tactique qu'ils emploient depuis le début de la guerre, les Allemands, en arrivant à Senlis et afin de s'autoriser à exercer des représailles, ont prétendu que la population civile avait tiré sur eux.
Un débitant de tabac, M. Simon, ayant refusé de les servir en raison de leur brutalités, ils l'on assassiné sur place.
Sa boutique fut la première saccagée et incendiée.
Le pillage et le bombardement d'un grand nombre d'autres maisons commença.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-12-c.jpg
M.ODENT, MAIRE, A ÉTÉ FUSILLÉ17 viewsLe maire de Senlis, emmené comme otage, a été fusillé le lendemain matin.
M. Odent, indiqué par une croix, est représenté ici pendant la fête du 14 juillet.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-12-d.jpg
UNE INSCRIPTION ALLEMANDE12 viewsLe général allemand qui occupait Senlis s'était installé chez l'ancien juge de paix.
L'inscription restée sur la porte témoigne du passage de ce chef de pillards et d'assassins.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-12-e.jpg
UN MAJOR RESTÉ A SENLIS17 viewsAprès le départ des barbares, l'un de leurs médecins-majors était resté en ville pour prodiguer ses soins à quatre-vingt-deux blessés.
Tous ont été évacués sur Paris.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-13-b.jpg
DE LA GARE INCENDIÉE LES MURS SEULS RESTENT DEBOUT33 viewsLes Allemands durent abandonner Senlis précipitamment avant l'arrivée des troupes françaises et n'eurent pas le temps de détruire la voie ferrée mais ils mirent le feu à la gare qui, complètement incendiée, n'offre plus qu'un spectacle de désolation.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-13-c.jpg
PHOTOGRAPHIE FAITE PLACE SAINT-MARTIN PENDANT L'OCCUPATION ALLEMANDE17 viewsLa tâche des photographes, difficile pendant la guerre, devient dangereuse sous la menace de l'ennemi.
Notre correspondant a pu néanmoins prendre cet instantané.
Les bicyclettes que l'on voit aux mains des soldats avaient été volées dans un magasin de la ville.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-13-d.jpg
COMME TANT D'AUTRES ÉDIFICES, LE PALAIS DE JUSTICE A ÉTÉ LA PROIE DES FLAMMES22 viewsC'est sur l'ordre du général allemand occupant Senlis que le feu a été mis au Palais de Justice.
Après un tel acte de sauvagerie, il serait difficile aux hordes de Guillaume II d'alléguer comme excuse la nécessité d'exercer des représailles contre les habitants.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-14-a.jpg
L'INCENDIE A SUIVI LE VOL ET L'ASSASSINAT5 views
Miroir-1914-num-44-27_09_14-14-b.jpg
LES RUINES LAMENTABLES DU QUARTIER DE LA LICORNE, PARTICULIÈREMENT ÉPROUVÉ17 viewsLes immeubles dont les portes ne s'ouvrirent pas assez vite sous les coups de crosse des soudards qui réclamaient du vin, furent incendiés sans pitié.
Dans la rue de la Licorne, les maisons Hygouff, Bourgouin et Julien ne forment plus que des amoncellements de ruines.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-14-c.jpg
TROIS MAISONS ÉVENTRÉES ET DONT LES MURAILLES SONT ENCORE FUMANTES13 viewsLes Allemands emploient des obus à pétrole et des cartouches incendiaires.
A Senlis se sont des pâtés de maison entiers qui ont brûlé.
Ici, les habitations de MM Delaporte, juge de paix, et Langlois, notaire, ont été, avec un troisième immeuble, entièrement consumées.
Miroir-1914-num-44-27_09_14-14-d.jpg
LA RUE BELLON ENTIÈREMENT ENCOMBRÉE PAR LES VESTIGES DE L'INCENDIE27 viewsDe tels documents évoquent les plus sombres catastrophes, éruptions volcaniques ou tremblements de terre.
Quel acharnement dans le vandalisme il a fallu à des hommes pour dépasser en horreur les effets qu'on parfois les accès de colère aveugle de la nature...

 
11 files on 1 page(s)