1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "serbie"
guerre-1914-1918-annee-1915-017-b.jpg
LE GÉNÉRAL BAYOVITCH AU BORD DE LA SAVE5 viewsCommandant de la première armée serbe, le général Bayovitch a été grièvement blessé devant Chabatz.
On le voit ici au bord de la Save, assistant, de loin, à la traversée de cette rivière par son armée qui pénètre ainsi sur le territoire autrichien.
guerre-1914-1918-annee-1915-017-c.jpg
UN CONVOI DE MUNITIONS DANS LA MONTAGNE6 viewsC’est par des routes détrempées par les pluies et souvent à peine frayées, que les convois serbes franchissent les montagnes.
On devine quelle énergie, quel courage, a demandé à nos vaillants alliés l’élan magnifique qui leur a permis de repousser l’envahisseur.
guerre-1914-1918-annee-1915-017-d.jpg
UNE AMBULANCE POUR LES GRANDS BLESSÉS6 viewsPour remporter sur les Autrichiens la victoire que l’on sait, l’armée serbe dut faire d’importants sacrifices et les blessés furent nombreux.
On a constaté beaucoup de blessures causées par les balles explosives dont l’ennemi se servait couramment.

guerre-1914-1918-annee-1915-017-e.jpg
DES JEUNES FILLES FLEURISSENT LES TOMBES5 viewsSur un plateau où la lutte fut particulièrement acharnée et meurtrière, de modestes tombes, anonymes pour la plupart, se dressent côte à côte.
Les jeunes filles revêtent leurs costumes de fêtes pour aller, pieusement, les orner de fleurs et de couronnes.
guerre-1914-1918-annee-1915-054-a.jpg
L’EMPIRE AUSTRO-HONGROIS AVANT LA GUERRE - CE QU'IL EN RESTERA QUAND LA PAIX SERA SIGNÉE0 views
L’EMPIRE AUSTRO-HONGROIS AVANT LA GUERRE

CE QU’IL EN RESTERA QUAND LA PAIX SERA SIGNÉE
guerre-1914-1918-annee-1915-054-b.jpg
CARTE DE LA CONFÉDÉRATION AUSTRO-HONGROISE MONTRANT LES ÉLÉMENTS DISPARATES QUI LA COMPOSENT 0 viewsLa mosaïque austro-hongroise, qui ne fut jamais solidement cimentée, est à la veille de se désagréger.
En dehors des justes revendications qu'ont à faire valoir les Etats voisins, l'occasion s'offre trop belle aux différentes races
courbées sous le joug des Habsbourg, de chercher à s'émanciper.
Vaincu par ses voisins, guetté par des luttes intestines inévitables, l'empire d'Autriche-Hongrie est aussi malade que son triste souverain.
C'est surtout ce pays qui, avec la Turquie, doit payer les pots cassés.
guerre-1914-1918-annee-1915-054-c.jpg
CARTE MONTRANT LES PARTIES DU TERRITOIRE REVENDIQUÉES PAR LES ÉTATS VOISINS 0 viewsLa portion du territoire austro-hongrois revendiquée par la Russie représente 13 % de l'empire;
celle réclamée par la Roumanie 20,25 % ;
celle demandée par la Serbie et le Montenegro 17,5 %.
Enfin la part de l'Italie serait de 0,25 %.
Le total de ces revendications ne s'élève pas à moins de 51 %. L'empire de François-Joseph serait donc diminué d'un peu plus de la moitié.
Il ne comprendrait que l'Autriche allemande, la Bohême et le pays Magyar.
Il n'est pas certain que ces trois pays restent unis.
guerre-1914-1918-annee-1915-054-d.jpg
CARTE DE LA CONFÉDÉRATION AUSTRO-HONGROISE MONTRANT LES ÉLÉMENTS DISPARATES QUI LA COMPOSENT - CARTE MONTRANT LES PARTIES DU TERRITOIRE REVENDIQUÉES PAR LES ÉTATS VOISINS 0 views
TEXTE COMPLET EN PDF
guerre-1914-1918-annee-1915-054-e.jpg
L’EMPIRE AUSTRO-HONGROIS AVANT LA GUERRE - CE QU’IL EN RESTERA QUAND LA PAIX SERA SIGNÉE0 views
TEXTE COMPLET EN PDF

guerre-1914-1918-annee-1915-054.jpg
L’EMPIRE AUSTRO-HONGROIS AVANT LA GUERRE - CE QU’IL EN RESTERA QUAND LA PAIX SERA SIGNÉE0 views
L’EMPIRE AUSTRO-HONGROIS AVANT LA GUERRE

CE QU’IL EN RESTERA QUAND LA PAIX SERA SIGNÉE
guerre-1914-1918-annee-1915-070-a.jpg
LE SEUL SUCCÈS DES AUTRICHIENS EN SERBIE A ÉTÉ LE BOMBARDEMENT DE BELGRADE ÉVACUÉE0 views
LA SALLE DE RÉCEPTION DU PRINCE ALEXANDRE AU PALAIS ROYAL DE BELGRAD

LA MANUFACTURE DES TABACS DE BELGRADE DÉTRUITE PAR DES OBUS INCENDIARES

LA GRANDE SALLE DE RÉCEPTION DU PALAIS ROYAL BOULEVERSÉE PAR UN OBUS
guerre-1914-1918-annee-1915-070-b.jpg
LA SALLE DE RECEPTION DU PRINCE ALEXANDRE AU PALAIS ROYAL DE BELGRADE0 viewsPendant bien des jours les communiqués autrichiens se bornèrent à mentionner le bombardement de Belgrade.
On aurait pu croire qu’une telle avalanche de mitraille transformerait en monceaux de cendres la capitale du fier petit royaume.
Quand les Serbes y rentrèrent, après avoir infligé une défaite écrasante à l'ennemis, ils constatèrent que le mal n’était pas irréparable.
parmi les édifices qui ont le plus souffert ils convient de mentionner le palais royal, particulièrement visé par l’artillerie ennemie.
50 files on 5 page(s) 1