1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "sous-marin"
guerre-1914-1918-annee-1915-048-a.jpg
LA VAINE MENACE DES SOUS-MARINS ALLEMANDS0 views
COUPE D'UN SOUS-MARIN ALLEMAND DE TYPE MODERNE NAVIGANT EN SURFACE

DIAGRAMME MONTRANT LA DISPOSITION INTÉRIEURE D'UN-SOUS-MARIN DU TYPE 1912

SOUS-MARINS ALLEMANDS DU TYPE 1910-1912, DANS LES BASSINS DE WILHEMSHAVEN
guerre-1914-1918-annee-1915-048-b.jpg
COUPE D'UN SOUS-MARIN ALLEMAND DE TYPE MODERNE NAVIGANT EN SURFACE 0 viewsPendant longtemps, l'Allemagne a nié l'intérêt que pouvaient présenter les sous-marins.
Elle n'a commencé à en construire qu'en 1906, s'inspirant d'ailleurs des types français, principalement de celui dû à l'ingénieur Laubeuf, pour les modifier légèrement.
guerre-1914-1918-annee-1915-048-c.jpg
DIAGRAMME MONTRANT LA DISPOSITION INTÉRIEURE D'UN SOUS-MARIN DU TYPE 1912 0 viewsCe dessin reproduit exactement l'intérieur d'un sous-marin du type le plus récent, celui auquel appartient l' "U-21
" qui coula dans la mer d'Irlande le"Ben-Cruachan ",
le "Linda-Blanche ", le "Kilcoan" et attaqua dans la Manche le "Toko-Maru" et l' "Icaria".
guerre-1914-1918-annee-1915-048-d.jpg
SOUS-MARINS ALLEMANDS DU TYPE 1910-1912, DANS LES BASSINS DE WILHEMSHAVEN 0 viewsÀ première vue, les exploits du sous-marin "U-21" dans la mer d'Irlande semblaient donner quelque importance à la décision
prise par l'Allemagne de couler les navires marchands et d'effectuer le blocus de l'Angleterre.
Cette menace se réduit à un bluff.
Les sous-marins allemands couleront peut-être quelques bateaux de commerce, ils ne sauraient empêcher l'Angleterre de se ravitailler et
d'envoyer des renforts en France. l'Allemagne a indigné les neutres et reconnu qu'elle sait sa situation désespérée.
guerre-1914-1918-annee-1915-048.jpg
LA VAINE MENACE DES SOUS-MARINS ALLEMANDS0 views
COUPE D'UN SOUS-MARIN ALLEMAND DE TYPE MODERNE NAVIGANT EN SURFACE

DIAGRAMME MONTRANT LA DISPOSITION INTÉRIEURE D'UN-SOUS-MARIN DU TYPE 1912

SOUS-MARINS ALLEMANDS DU TYPE 1910-1912, DANS LES BASSINS DE WILHEMSHAVEN
guerre-1914-1918-annee-1915-083-a.jpg
LES ALLEMANDS N'ONT PAS ATTENDU LE BLOCUS - Du 20 octobre au 18 février ils ont torpillé 15 bâtiments de commerce 0 views(Composition inédite de Carrey)

La zone de guerre que l'Allemagne a tracée autour de la Grande Bretagne représente une périphérie de 5.000 kilomètres environ.
Or, l' "U-21", le meilleur sous-marin allemand, peut être employé efficacement deux jours sur dix-huit, et sur cinquante sous-marins l'Allemagne n'en compte pas vingt qui puissent
fournir ce service. Le blocus effectif est impossible.
Quant à la destruction sans avis des bâtiments marchands, elle fut effectuée bien avant le 18 février.
guerre-1914-1918-annee-1915-083.jpg
LES ALLEMANDS N'ONT PAS ATTENDU LE BLOCUS - Du 20 octobre au 18 février ils ont torpillé 15 bâtiments de commerce 0 views (Composition inédite de Carrey)

La zone de guerre que l'Allemagne a tracée autour de la Grande Bretagne représente une périphérie de 5.000 kilomètres environ.
Or, l' "U-21", le meilleur sous-marin allemand, peut être employé efficacement deux jours sur dix-huit, et sur cinquante sous-marins l'Allemagne n'en compte pas vingt qui puissent
fournir ce service. Le blocus effectif est impossible.
Quant à la destruction sans avis des bâtiments marchands, elle fut effectuée bien avant le 18 février.
guerre-1914-1918-annee-1915-128-a.jpg
DANS LES EAUX D’ORIENT, NOS NAVIRES DE GUERRE ONT FOURNI UN BEL EFFORT DEPUIS HUIT MOIS0 views
SOUS-MARIN & TORPILLEURS EN ADRIATIQUE

FLOTTE FRANÇAISE À DUKATO

HYDRAVION FRANÇAIS - CANAL DE SUEZ

ESCADRE EN ROUTE POUR L’ADRIATIQUE
guerre-1914-1918-annee-1915-128-b.jpg
SOUS-MARINS ET TORPILLEURS FRANÇAIS MOUILLÉS DANS LA MER ADRIATIQUE0 viewsVenus de France par leurs propres moyens, nos sous-marins attendent au mouillage l'heure de l'action.
Les torpilleurs poussent leurs feux pour entreprendre une reconnaissance dans l'Adriatique, où la flotte autrichienne tout entière reste prudemment cachée.
guerre-1914-1918-annee-1915-128-c.jpg
FLOTTE FRANÇAISE EMBOSSÉE DANS LA RADE DE DUKATO, À L'ENTRÉE DU GOLFE DE CORINTHE 0 viewsChiens de garde vigilants, nos navires ont, depuis le début de la guerre, tenu la flotte autrichienne en respect.
Des cuirassés sont demeurés quatre mois loin de tout port, des torpilleurs sont restés un mois sans éteindre leurs feux, ce qui constitue un vrai record.
guerre-1914-1918-annee-1915-128-d.jpg
HYDRAVION FRANÇAIS REMORQUÉ DANS LE CANAL DE SUEZ PAR UNE CHALOUPE DU "HMS MINERVA" 0 viewsDans la mer Rouge, nos navires de guerre ont contribué avec ceux de nos alliés à tenir les Turcs en échec, secondés par des hydravions.
Voici l'un de ceux-ci, affecté au service du croiseur anglais "Minerva"", remorqué sur le canal de Suez vers le port Sidi-Ibrahim.
guerre-1914-1918-annee-1915-128-e.jpg
ESCADRE SORTANT DE LA RADE DE NAVARIN POUR REMONTER VERS LA MER ADRIATIQUE 0 viewsLes machines et les coques, tout comme les équipages, ont fourni un rude effort en huit mois, et l'on a navigué plus qu'on ne l'avait fait depuis la marine à voiles.
En barrant l'Adriatique, notre flotte a complété l'œuvre accomplie par les Anglais dans la mer du Nord.
35 files on 3 page(s) 1