1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "vivres"
guerre-1914-1918-annee-1915-007-b-1.jpg
LE PLUS IMPORTANT DE NOS CAMPS DE PRISONNIERS - CHAQUE JOUR LES PRISONNIERS PEUVENT AMÉLIORER LEU ORDINAIRE11 viewsTous les jours, entre onze heures et midi, les prisonniers peuvent, à travers le grillage, acheter à la cantine des vivres supplémentaires qui leur permettent d’améliorer l’ordinaire.
Et pourtant, leur nourriture est autrement substantielle que celle réservée en Allemagne à nos malheureux soldats !
On sait du reste que, désormais, les prisonniers allemands seront traités chez nous suivant le sort réservé aux Français en Allemagne.
guerre-1914-1918-annee-1915-007-b-2.jpg
LE PLUS IMPORTANT DE NOS CAMPS DE PRISONNIERS - CHAQUE JOUR LES PRISONNIERS PEUVENT AMÉLIORER LEU ORDINAIRE10 viewsTous les jours, entre onze heures et midi, les prisonniers peuvent, à travers le grillage, acheter à la cantine des vivres supplémentaires qui leur permettent d’améliorer l’ordinaire.
On sait du reste que, désormais, les prisonniers allemands seront traités chez nous suivant le sort réservé aux Français en Allemagne.
Déjà, les officiers prisonniers sur parole qui pouvaient circuler librement se sont vus retirer ce droit.
guerre-1914-1918-annee-1915-007-b.jpg
LE PLUS IMPORTANT DE NOS CAMPS DE PRISONNIERS - CHAQUE JOUR LES PRISONNIERS PEUVENT AMÉLIORER LEU ORDINAIRE11 viewsTous les jours, entre 11 heures & 12, les prisonniers peuvent, à travers le grillage, acheter à la cantine des vivres supplémentaires qui leur permettent d’améliorer l’ordinaire.
Et pourtant, leur nourriture est autrement substantielle que celle réservée en Allemagne à nos malheureux soldats !
On sait du reste que, désormais, les prisonniers allemands seront traités chez nous suivant le sort réservé aux Français en Allemagne.
guerre-1914-1918-annee-1915-090-a.jpg
L'ALLEMAGNE AU RÉGIME DU PAIN DE GUERRE 0 views
La fabrication des petits pains de luxe

Le marquage des fameux pains KK
guerre-1914-1918-annee-1915-090-b.jpg
La fabrication des petits pains de luxe0 viewsDes boulangers allemands s'apprêtent à mettre au four des petits pains blancs de luxe, à 8 pfennigs (10 centimes), qui pèsent 22 grammes.
Depuis que cette photo a été prise, on ne fabrique plus ces petits pains.
guerre-1914-1918-annee-1915-090-c.jpg
Le marquage des fameux pains K.K0 viewsOn applique sur les pains de guerre, avant de les cuire, l'estampille K. K.
On remarquera la teinte terreuse de la pâte de ces pains que les Allemands mangent sans appétit.
guerre-1914-1918-annee-1915-090.jpg
L'ALLEMAGNE AU RÉGIME DU PAIN DE GUERRE 0 views
La fabrication des petits pains de luxe

Le marquage des fameux pains K. K
guerre-1914-1918-annee-1915-114.jpg
COMMENT LE "JUS" PARVIENT DANS LA TRANCHÉE0 viewsChargé de ses seaux de café, un cuisinier s’achemine vers la première ligne

Non combattant ne signifie pas toujours "embusqué" et parmi les mobilisés il en est, comme les brancardiers et les cuisiniers,
qui risquent chaque jour leur existence dans l’exercice de leurs fonctions.
Ceux qui transportent la nourriture des combattants dans la tranchée doivent parfois parcourir de longues distances sous la mitraille
et souvent un obus vient inopinément répandre à terre le contenu des marmites.
guerre-1914-1918-annee-1915-153-a.jpg
L’ARMÉE ALLEMANDE AU RÉGIME DU PAIN K K 0 views
LA MISE AU FOUR DU PAIN KK

UNE RÉSERVE DE CE MÊME PAIN
guerre-1914-1918-annee-1915-153-b.jpg
LA MISE AU FOUR DU PAIN KK0 viewsNous avons publié deux photographies sur la fabrication du pain KK pour la population allemande.
Voici celle du pain destiné aux armées.
Chaque soldat a droit, par jour, à un tiers d'un pain qu'on lui donne d'ailleurs rassis.
La qualité de ce mauvais aliment a sensiblement baissé depuis quelque temps.
en Allemagne, le gel a détruit la presque totalité des plants de pommes de terre, l'armée sera bien mal nourrie.
guerre-1914-1918-annee-1915-153-c.jpg
UNE RÉSERVE DE CE MÊME PAIN0 viewsNous avons publié deux photographies sur la fabrication du pain KK pour la population allemande.
Voici celle du pain destiné aux armées.
Chaque soldat a droit, par jour, à un tiers d'un pain qu'on lui donne d'ailleurs rassis.
La qualité de ce mauvais aliment a sensiblement baissé depuis quelque temps.
en Allemagne, le gel a détruit la presque totalité des plants de pommes de terre, l'armée sera bien mal nourrie.
guerre-1914-1918-annee-1915-153.jpg
L’ARMÉE ALLEMANDE AU RÉGIME DU PAIN K K 0 views
LA MISE AU FOUR DU PAIN KK

UNE RÉSERVE DE CE MÊME PAIN
78 files on 7 page(s) 1