1914-1918.fr

La première Guerre mondiale par les documents

Image search results - "wagon"
guerre-1914-1918-annee-1915-046-b-1.jpg
LES SOLDATS BAVAROIS FONT MARCHER LES TRAWAYS0 viewsLes garnisons de Bruxelles comme celles d’Anvers ont été fortement réduites ; la plus grande partie des troupes a été envoyée en Alsace et dans l’Aisne.
Ces déplacements se font la nuit, secrètement.
Il reste surtout à Bruxelles des bavarois de la landsturm.
Ils s’emploient à faire marcher les tramways électriques sans grand enthousiasme.
guerre-1914-1918-annee-1915-046-b.jpg
LES SOLDATS BAVAROIS FONT MARCHER LES TRAWAYS0 viewsLes garnisons de Bruxelles comme celles d’Anvers ont été fortement réduites ; la plus grande partie des troupes a été envoyée en Alsace et dans l’Aisne.
Ces déplacements se font la nuit, secrètement.
Il reste surtout à Bruxelles des bavarois de la landsturm.
Ils s’emploient à faire marcher les tramways électriques sans grand enthousiasme.
guerre-1914-1918-annee-1915-107-b.jpg
UN BLESSÉ ANGLAIS, VENANT D'ALLEMAGNE, EST DESCENDU DE WAGON 0 views
guerre-1914-1918-annee-1915-107-d.jpg
EN ARRIVANT, LES BLESSÉS SONT CONDUITS DANS UNE INFIRMERIE PROVISOIRE 0 views
guerre-1914-1918-annee-1915-107.jpg
L’ÉCHANGE DES GRANDS BLESSÉS DE GUERRE S’EFFECTUE, EN HOLLANDE À LA GARE DE FLESSINGUE0 views
UN BLESSÉ ANGLAIS EST DESCENDU DE WAGON

CERTAINS PRISONNIERS NE PEUVENT QUITTER LEURS BRANCARDS

MALGRÉ TOUT, DES ANGLAIS SE SONT COIFFÉS DE KÉPIS FRANÇAIS
guerre-1914-1918-annee-1915-140-a.jpg
DÉGATS INSIGNIFIANTS CAUSÉS PAR LES ZEPPELINS0 views
QUELQUES MAISONS DE LEVALLOIS-PERRET ENDOMMAGÉES PAR LES BOMBES

LES TRACES DU BOMBARDEMENT ET LA BOMBE INCENDIAIRE TOMBÉE RUE AMÉLIE, À ASNIÈRES

UN WAGON À ARGENTEUIL - LE PROJECTEUR QUI SUIVIT LE ZEPPELIN - UN TOIT ÉGRATIGNÉ À PARIS
guerre-1914-1918-annee-1915-140-b.jpg
QUELQUES MAISONS DE LEVALLOIS-PERRET ENDOMMAGÉES PAR LES BOMBES 0 viewsÀ gauche, l'intérieur d'une maison éventrée place Cormeilles.
Au milieu, un lit dans lequel se trouvaient deux personnes : La bombe a ouvert une brèche dans le mur sans les blesser.
À droite, le trou fait par l'un des engins dans une maison de la rue du Congrès.
guerre-1914-1918-annee-1915-140-c.jpg
LES TRACES DU BOMBARDEMENT ET LA BOMBE INCENDIAIRE TOMBÉE RUE AMÉLIE, À ASNIÈRES 0 viewsDe nombreux projectiles incendiaires ont été lancés sur Asnières.
L'un d'eux a produit, rue du Mesnil, une énorme excavation.
Un autre, tombé rue Amélie, et dont nous donnons la photographie, n'éclata pas.
Rue Malakoff, une usine a subi quelques dommages.
guerre-1914-1918-annee-1915-140-d.jpg
UN WAGON À ARGENTEUIL - LE PROJECTEUR QUI SUIVIT LE ZEPPELIN - UN TOIT ÉGRATIGNÉ À PARIS 0 viewsArgenteuil a subi des dégâts matériels, mais personne n'y a été blessé. L'un des engins est tombé sur un wagon. À Paris, le mal a été moins grave encore.
Voici la toiture atteinte rue Dulong.
Au milieu, le projecteur qui suivit le Zeppelin et ceux qui le firent fonctionner.
guerre-1914-1918-annee-1915-140.jpg
DÉGATS INSIGNIFIANTS CAUSÉS PAR LES ZEPPELINS0 views
QUELQUES MAISONS DE LEVALLOIS-PERRET ENDOMMAGÉES PAR LES BOMBES

LES TRACES DU BOMBARDEMENT ET LA BOMBE INCENDIAIRE TOMBÉE RUE AMÉLIE, À ASNIÈRES

UN WAGON À ARGENTEUIL - LE PROJECTEUR QUI SUIVIT LE ZEPPELIN - UN TOIT ÉGRATIGNÉ À PARIS
guerre-1914-1918-annee-1915-171-a.jpg
RETOUR DU FRONT : BLESSÉS ALGÉRIENS ET MAROCAINS DANS UN TRAIN SANITAIRE 0 viewsNous avons, dans ce numéro, consacré plusieurs pages à nos héroïques blessés.
En voici quelques-uns mis hors de combat en Champagne et photographiés dans un wagon.
Ils supportent leurs souffrances sans un mot.

guerre-1914-1918-annee-1915-171.jpg
RETOUR DU FRONT : BLESSÉS ALGÉRIENS ET MAROCAINS DANS UN TRAIN SANITAIRE 0 viewsCinquième année. — N° 73. Le Numéro: 25 centimes. DIMANCHE 18 Avril 1915.

LE MIROIR

PUBLICATION
HEBDOMADAIRE, 18, Rue d'Enghien, PARIS
LE MIROIR paie n'importe quel prix les documents photographiques relatifs à la guerre,
présentant un intérêt particulier.

Nous avons, dans ce numéro, consacré plusieurs pages à nos héroïques blessés.
En voici quelques-uns mis hors de combat en Champagne et photographiés dans un wagon.
Ils supportent leurs souffrances sans un mot.
52 files on 5 page(s) 1